Dans le rétro : le jour où Nelson Mandela a été condamné à vie

FRANCE 2

Le 12 juin 1964, Nelson Mandela était condamné à vie. Il restera vingt-sept ans en prison. Il deviendra une icône qui aura consacré toute sa vie à la lutte contre l’apartheid.

Du procès qui s’ouvre à Pretoria (Afrique du Sud) en octobre 1963, il n’existe aucune image. Cela n’a pas empêché Nelson Mandela d’en faire une tribune pour défendre son combat et celui de ses camarades de l’ANC (African National Congress) contre la ségrégation raciale. Un discours qui restera dans l’histoire.

Nelson Mandela "s’est battu pour la libération du peuple africain"

"J’ai combattu la domination blanche et j’ai combattu la domination noire. J’ai chéri l’idéal d’une société libre et démocratique dans laquelle tout le monde vivrait ensemble en harmonie et avec des chances égales. C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et que j’espère voir accompli. Mais si nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir", avait-il déclaré. Le 12 juin 1964, le verdict tombe : Nelson Mandela et sept de ses compagnons sont condamnés à la détention à perpétuité et échappent à la potence. "Mon mari s’est battu pour la libération du peuple africain", explique Winnie Mandela, épouse de Nelson Mandela.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne