Commerce autour de l'image de Mandela

La famille Mandela commercialise un vin à son nom.
La famille Mandela commercialise un vin à son nom. (AFP/FTV)

La notoriété de l'homme, l'immense respect qu'il inspire sont autant de facteurs qui ont généré un commerce autour du nom de Nelson Mandela. Sa famille a même commercialisé une gamme de vins portant son nom. L'héritage de Mandela, c'est donc aussi un business pour lequel on s'entredéchire déjà.

Il existe bien une fondation Mandela, mais elle a sans doute mal contrôlé l’usage que chacun peut faire du nom du père de la Nation Arc-en-ciel. Du coup, tant chez les vendeurs à la sauvette que chez les héritiers, la mémoire de Mandela est associée à tout et à n’importe quoi, le meilleur comme le pire.

Sa mort risque d’être le signal d’une exploitation commerciale excessive. Déjà une fille et une petite-fille de Mandela commercialise un vin issu du «domaine Mandela». Elles revendiquent l'héritage du clan Madiba, sans qu'on sache si le vieil homme a donné son accord.

L'ami et ancien avocat de Mandela, George Bizos, est jugé indésirable au sein du conseil d'administration de la société qui gère l'image de l'ancien président. Deux filles de Mandela tentent de l'exclure.
Vous êtes à nouveau en ligne