Ils sont plusieurs centaines à avoir fait le déplacement pour assister à la messe traditionnelle dite par le padre Pedro Opeka. Ce religieux lazariste, né en argentine de parents slovènes, à la longue barbe blanche est connu pour son action à travers l\'association Akamasoa qu\'il a fondée en 1989, et qui compte aujourd\'hui 17.839 bénéficiaires permanents. Il parcourt le monde pour trouver des mécènes et des donateurs. En juillet 2017, il avait été reçu à l\'Elysée par Brigitte Macron.

LA PHOTO. Madagascar: messe de la Toussaint célébrée en plein air à Akamasoa

Jeunes Kényans sur une moto à l\'ouest de Nairobi, en juillet 2015.

Google lance une navigation en mode moto au Kenya

Un homme marche dans la forêt de Jozani en Tanzanie, le 23 juillet 2008.

Tanzanie : "Donnez-moi leurs noms", lance un gouverneur qui appelle à dénoncer les homosexuels

Le président togolais, Faure Gnassingbé, lors d\'une réunion internationale. Il avait lancé le projet d\'électrification solaire locale en 2017. 

Togo: EDF investit dans le solaire «local»

VIDEO. En Afrique, des chasseurs tuent pour un \"trophée\"

VIDEO. En Afrique, des chasseurs tuent pour un "trophée"

Le logo de la télévision publique sud-africaine SABC ( South African Broadcasting Corporation)

Afrique du Sud: le groupe audiovisuel public SABC dans une très mauvaise passe

Afrique du Sud: le groupe audiovisuel public SABC dans une très mauvaise passe

Gabon: Anonymous revendique une attaque informatique contre une «dictature»

Le collectif Anonymous, créé en 2003, est composé de hackers qui s\'attaquent à des multinationales et des sites gouvernementaux partout dans le monde.

Gabon: Anonymous revendique une attaque informatique contre une «dictature»

LA VIDEO. Règlement Dublin: le droit d'asile revu par l'Europe

Des policiers se tiennent à côté d\'une banderole portant l\'inscription «Stop Dublin», en référence au «Règlement de Dublin», devant la préfecture de Marseille (sud de la France) le 18 décembre 2017, lors d\'une manifestation en faveur des migrants.

LA VIDEO. Règlement Dublin: le droit d'asile revu par l'Europe

Le drapeau éthiopien recouvre le visage d\'un soldat de la Bundeswehr montant la garde devant la chancellerie fédérale d\'Allemagne qui accueille le sommet «Compact with Africa». Dans ce cadre, le Ghana, la Tunisie et la Côte d\'Ivoire ont déjà reçu 365 millions d\'euros d\'aides financières sous forme principalement de prêts bonifiés. Les géants industriels allemands Siemens et Volkswagen parrainent notamment cette initiative, laquelle a été créée lors de la présidence allemande du G20 en 2017 et à laquelle participent douze pays africains. Dans la pratique, le nouveau fonds d\'un milliard d\'euros octroyé au continent servira à garantir des prêts et des fonds propres aux PME européennes et allemandes qui souhaitent investir en Afrique et des fonds propres pour les PME africaines. Plusieurs ONG reprochent toutefois à ce programme de ne pas assez aider les pays les plus pauvres mais ceux qui profitent déjà d\'un développement économique. Et de favoriser les entreprises allemandes.   

LA PHOTO. Allemagne: les investissements privés en Afrique ont le vent en poupe

Une tablette de chocolat.

Chocolat : pour éviter sa disparition, il faut mieux rémunérer les producteurs

LA PHOTO. Allemagne: les investissements privés en Afrique ont le vent en poupe

Burkina Faso: au Siao, les poupées noires séduisent les Africains

La couturière Mare Abibou, lors de la cérémonie d\'ouverture du Salon international des arts et de l\'artisanat (SIAO) à Ouagadougou, le 26 octobre 2018.

Burkina Faso: au Siao, les poupées noires séduisent les Africains

Une employée d\'une centrale d\'appel à Antananarivo (Madagascar). 

VIDEO. "On dit aux clients que nous sommes en France" : le quotidien d'un centre d'appel à Madagscar

Des combattants favorables au gouvernement d\'union nationale (GNA) patrouillent dans le sud de Tripoli le 22 septembre 2019.

Le sud de la Libye sous la coupe de groupes armés tchadiens et soudanais

Membre des forces de sécurité sur les lieux de l\'attentat, avenue Bourguiba à Tunis, le 29 octobre 2018

Attentat de Tunis: le chef de l'Etat évoque un «environnement politique malsain»

Le Sud de la Libye sous la coupe de groupes armés tchadiens et soudanais

LA PHOTO. Les Congolais poussés vers la sortie par l'Angola

Ils sont près de 250.000 à avoir traversé la frontière angolo-congolaise, après l\'avoir franchie une première fois dans l\'autre sens. Les autorités angolaises ont décidé que quel que soit leur état de santé, attendus de l\'autre côté ou pas, propriétaires de biens sur place ou pas, tout Congolais et autres résidents illégaux devaient être partis au 1er novembre 2018. Pour autant, selon Philippa Candler, porte-parole du HCR à Luanda, les autorités angolaises sont favorables au retour des réfugiés expulsés par erreur. «Ils nous ont assuré à tous les niveaux que ce n’était pas du tout leur intention d’impliquer des réfugiés dans cette opération, et ils veulent à tout prix essayer d’éviter cela», assure-t-elle à RFI. «Le droit international et la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples interdisent l’expulsion collective des étrangers sans recourir à une évaluation individuelle et la garantie d’une procédure régulière», a tenu à rappeler la Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l\'Homme, Michelle Bachelet, notant qu’en expulsant un si grand nombre de personnes en si peu de temps, l’Angola a mis des dizaines de milliers de familles en danger. C\'est ainsi que de multiples malades, porteurs entre autres de la tuberculose, rentrent dans leur pays d\'origine, au risque de propager des épidémies en République Démocratique du Congo, en Guinée, ou ailleurs. Cet afflux massif de personnes pose des problèmes tant de sécurité que de santé. 80% des étrangers en Angola sont sans papiers, et les autorités n\'hésitent pas à inciter les bailleurs à dénoncer leurs locataires sans papiers, quitte a s\'approprier leurs biens, quand ils seront jetés en prison. Une crise humanitaire se profile dans la région du Kasaï submergée par ces familles déplacées et sans point de chute.

LA PHOTO. Les Congolais poussés vers la sortie par l'Angola

Un homme devant la fumée émise par une décharge dans la ville nigériane de Port Harcourt, dans l\'Etat de Rivers, en février 2017.  

Pollution de l’air en Afrique: 5 infos à retenir dans le rapport de l’OMS

Les difficultés du Nigeria à endiguer une démographie «exponentielle»

Deux hommes homosexuels avant leur comparution devant un tribunal à Blantyre (sud du Malawi) en janvier 2010

Au Malawi, être homosexuel, «c’est l’enfer sur terre»

Image illustration d\'un rucher

WWF s'alarme : "La biodiversité s'érode de plus en plus vite", menaçant l'Homme

Au Malawi, être homosexuel, «c’est l’enfer sur terre»

Le réalisateur Alex Ogou et le comédien Ali Cissé qui incarne Chaka, le personnage principal de la série «Invisibles» qui suit une bande organisée d\'enfants que l\'on surnomme les «microbes» dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan.  

Côte d'Ivoire: «Les "microbes" sont les enfants de la précarité et de l'oubli»

Tunisie : après l’attentat de l’avenue Bourguiba à Tunis

Le roi du Maroc, Mohammed VI, lors d\'une cérémonie à Tétouan (Maroc), le 31 juillet 2018. 

POINT DE VUE. Répression brutale, service militaire, traque des migrants... Le Maroc face au retour de l'autoritarisme

190919293949596979899100512

Vous êtes à nouveau en ligne