A bateau transportant des migrants arrive dans le port de Messine (Italie), le 18 avril 2015.

VIDEO. Qui sont les migrants qui arrivent sur les côtes italiennes ?

La xénophobie déchire à nouveau l'Afrique du Sud

Des ressortissants étrangers attendent devant un camp pour réfugiés à Primerose, près de Johannesburg (Afrique du Sud), le 18 avril 2015.

VIDEO. Afrique du Sud : les violences xénophobes font 5000 déplacés en trois semaines

Afrique du Sud : les violences à caractère xénophobes se multiplient

Des migrants rescapés en Méditerranée débarquent le 15 avril 2015 d\'un tanker qui les a secourus, sur le port italien de Corigliano en Calabre.

Face à l'afflux de migrants, l'Italie appelle à l'aide

Le président du Burundi Pierre Nkurunziza au pouvoir depuis 2005. L\'opposition le soupçonne de vouloir briguer un troisième mandat \"inconstitutionnel\"

Le Burundi retient son souffle à l’approche d’une présidentielle à haut risque

Les violences xénophobes en Afrique du sud ont fait six morts en deux semaines.

Violences xénophobes en Afrique du Sud

Un soldat kenyan à proximité du campus de Garissa, le 2 avril 2015.

Attaque au Kenya : l'avion des commandos a-t-il perdu du temps à cause de la famille d'un gradé de la police ?

Habitation sur l\'ile indienne de Sunderbans grignotée par la mer.

L'érosion côtière fait des ravages, plusieurs capitales africaines menacées

Le site de l\'ONG ivoirienne Akendwa, qui développe des applications.

Côte d’Ivoire : des applications web pour des élections transparentes

Dans le centre-ville de Johannesburg (Afrique du Sud), un Africain étranger se fait frapper par un Sud-Africain, le 15 avril 2015.

Flambée de violences xénophobes en Afrique du Sud

Laboratoire de recherche de l\'université de Tuebingen (1er avril 2015).

Le virus Ebola détecté dans le sperme d'un homme guéri depuis 3 mois

Dans le centre-ville de Johannesburg (Afrique du Sud), un Africain étranger se fait frapper par un Sud-Africain, le 15 avril 2015.

VIDEO. Afrique du Sud : les violences contre les étrangers africains reprennent dans différentes villes

La police anti-émeute guinéenne affronte des militants de l\'opposition politique dans les rues de Conakry, le 14 avril 2015

VIDEO. Guinée : au moins trois morts dans des affrontements entre opposants et policiers

Gorille de montagne dans le parc national des Virunga (est de la RDC), le 7 avril 2011.

RDC: le pétrole très convoité du parc des Virunga suscite la controverse

Des manifestants portent des pancartes \"Bring Back our Girls\", pour demander la libération des 276 lycéennes de Chibok, enlevées par Boko Haram, lors d\'un rassemblement à Lagos (Nigeria), le 7 mars 2015.

Bring Back Our Girls : les rapts se poursuivent au Nigeria

Le chef de Boko Haram, Aboubakar Shekau, dans une vidéo diffusée le 18 février 2015.

Boko Haram : des tentatives d'incursion au Cameroun et au Tchad

Des manifestants brandissent des pancartes \"Bring back our girls\", en soutien aux lycéennes enlevées au Nigeria, à Paris, le 13 mai 2014.

Bring Back Our Girls : le Nigeria sans nouvelles des lycéennes enlevées par Boko Haram

Très peu de personnes se sont rendues à la manifestation à Paris en soutien aux lycéennes enlevées par Boko Haram le 14 avril 2014.

#BringBackOurGirls : "Internet met en scène nos opinions, pas notre engagement"

Des manifestants portent des pancartes \"Bring Back our Girls\", pour demander la libération des 276 lycéennes de Chibok, enlevées par Boko Haram, lors d\'un rassemblement à Lagos (Nigeria), le 7 mars 2015.

Boko Haram connaît ses premières défaites

219 jeunes filles devant les grilles du ministère de l\'Education à Abuja (Nigéria) un an après l’enlèvement de 276 lycéennes. Le 14 avril 2015

VIDEO. Nigeria : des centaines de filles manifestent pour les lycéennes retenues par Boko Haram

Un an après l\'enlèvement des lycéennes nigérianes, 219 sont toujours portées disparues.

Bring Back Our Girls : un an après, les familles sont toujours sans nouvelles de leurs filles

Un an après l\'enlèvement des lycéennes nigérianes, 219 sont toujours portées disparues.

Bring Back Our Girls : un an après, que sont devenues les 276 lycéennes ?

Manif à Chibok, un an après l\'enlèvement des jeunes Nigérianes.

Aucune nouvelle des filles enlevées par Boko Haram

Des manifestants brandissent des pancartes \"Bring back our girls\", en soutien aux lycéennes enlevées au Nigeria, à Paris, le 13 mai 2014.

DIRECT. Rapt des lycéennes au Nigeria : faible mobilisation à Paris

Les forces de sécurité somaliennes portent secours aux victimes d\'une attaque terroriste des shebabs, le 14 avril 2015, à Mogadiscio (Somalie).

Somalie : une attaque des shebabs contre le ministère de l'Education fait six morts

Usine d\'assemblage d\'autobus et de camions du fabricant suédois Scania, située à Bangalore, le 30 mars 2015. 

BRICS: les prélèvements sur les salaires sont les plus faibles en Inde

Un an après l\'enlèvement des lycéennes nigérianes, 219 sont toujours portées disparues.

Que sont devenues les lycéennes enlevées par Boko Haram ?

Des manifestants portent des pancartes \"Bring Back our Girls\", pour demander la libération des 276 lycéennes de Chibok, enlevées par Boko Haram, lors d\'un rassemblement à Lagos (Nigeria), le 7 mars 2015.

Il y a un an, 276 lycéennes étaient kidnappées au Nigéria

Des manifestants portent des pancartes \"Bring Back our Girls\", pour demander la libération des 276 lycéennes de Chibok, enlevées par Boko Haram, lors d\'un rassemblement à Lagos (Nigeria), le 7 mars 2015.

Boko Haram a enlevé au moins 2 000 femmes et fillettes depuis 2014

1370371372373374375376377378379380527

Vous êtes à nouveau en ligne