LA PHOTO. Des Nigérians fêtent la déesse de l'eau à Osogbo

Un homme masqué porte un costume gèlèdé, lors du festival Osun-Osogbo à Osogbo. Des milliers de personnes assistent au festival annuel Osun-Osugbo pour célébrer Osun, grande déesse yoruba de la fertilité et de l\'eau. Comme chaque année depuis 32 ans, la prêtresse Osundele Okugbesan a rejoint, au bois et à la rivière sacrés d\'Osogbo, la foule immense de fidèles et de prêtres pour célébrer la divinité.«Je suis habillée en rivière», dit-elle en montrant sa grande robe bustier blanche, qui flotte sur ses jambes, et ses longs colliers de perles, qui tombent sur sa poitrine. D\'autres femmes de sa congrégation, qui l\'accompagnent, ont cousu des coquillages à leur robe brodée, ou se sont tatoué des poissons sur le corps. Sur la rive, à l\'ombre des arbres centenaires de la forêt sacrée, classée au Patrimoine mondial de l\'humanité depuis 2005, une femme lit l\'avenir dans les noix de kola, pendant que des centaines de personnes viennent récupérer de l\'eau dans des bidons en plastique. D\'autres femmes, en transe, doivent être tenues de force pour ne pas qu\'elles se noient en s\'offrant à la rivière. Ni les djihads successifs des musulmans venus du Sahel, ni les missionnaires chrétiens portugais puis anglais, ni même les récents pasteurs évangélistes, ne sont parvenus à étouffer la croyance en la belle Osun et en ses pouvoirs surnaturels, notamment celui d\'aider les femmes à tomber enceintes.    

LA PHOTO. Des Nigérians fêtent la déesse de l'eau à Osogbo

Le yuan, arme de conquête de l’Afrique par la Chine

Billet rouge contre billet vert... Le yan chinois progresse en Afrique pour lutter contre la toute-puissance du dollar dans les échanges internationaux.

Le yuan, arme de conquête de l’Afrique par la Chine

L\'association Loba au Centre Pompidou à Paris en juin 2017.

Bolewa Sabourin ou la danse au service des femmes au Congo

LA PHOTO. Le fruit du baobab, nouvelle coqueluche des foodistas

Dans sa Casamance natale, au sud du Sénégal, le jeune fermier et père de famille se frotte les mains. Son activité, longtemps cantonnée au marché local, prend de l\'ampleur. «Je gagne plus pour chaque sac», dit-il. Les affaires n\'ont jamais été meilleures. Alors que le baobab, arbre gigantesque symbole de la savane africaine jusqu\'à Madagascar, est menacé par le réchauffement, la demande de son fruit à coque dure décolle à l\'export. Selon le groupe industriel African Baobab Alliance, les exportations de fruits de baobab sont passées de 50 tonnes en 2013 à 450 tonnes en 2017, pour atteindre, selon les prévisions, les 5.000 tonnes d\'ici à 2025.

LA PHOTO. Le fruit du baobab, nouvelle coqueluche des foodistas

Bolewa Sabourin ou la danse au service des femmes au Congo

L\'ancien secrétaire général de l\'ONU, Kofi Annan, le 24 mai 2018 à Mexico. 

Mort de Kofi Annan : un homme de paix s'en va

La chaîne montagneuse Barberton Makhonjwa, dans l\'est de l\'Afrique du Sud, inscrite au Patrimoine mondial de l\'humanité, est le lieu de la découverte récente de microbes fossilisés.

Afrique du Sud: des bactéries vivaient sur Terre il y a 3,2 milliards d'années

LA PHOTO. Virus Ebola: la chauve-souris, auxiliaire des scientifiques

Volubilis

Le Maroc veut protéger les vestiges de Volubilis, longtemps négligés et pillés

Des prélèvements de salive, de sang et de matières fécales permettent aux chercheurs de déterminer les anticorps du virus Ebola développés par certains de ces petits vertébrés frugivores. La contagion par morsure ou griffure à l\'homme et aux grands singes a été suggérée par ces examens. Mieux appréhender le cycle du virus pour le prévenir est l\'un des principaux travaux effectués par le Centre international de recherches médicales (CIRMF) de Franceville. Ce laboratoire ultra-sécurisé, baptisé le P4 comme pathogène de classe 4, est l\'un des deux en Afrique à traquer les virus mortels.

LA PHOTO. Virus Ebola: la chauve-souris, auxiliaire des scientifiques

La police condamne l\'accès au collège Yavuz Selim de Dakar, proche du mouvement Gülen, le 2 octobre 2017.

Erdogan a obtenu la fin des écoles Gülen d'Afrique

Erdogan a obtenu la fin des écoles Gülen d'Afrique

Enfants-soldats du Soudan du Sud : la vie après la guerre

Près de 3.000 enfants-soldats ont été libérés depuis 2015

Enfants-soldats du Soudan du Sud : la vie après la guerre

L\'opposant congolais Moïse Katumbi, lors d\'une conférence de presse à Paris le 17 juin 2017.

RDC : Mandat d’arrêt contre Moïse Katumbi, «un acharnement politique»

RDC : Mandat d’arrêt contre Moïse Katumbi, «un acharnement politique»

VIDEO. Au Tchad, un hôpital construit en urgence pour faire face à la malnutrition aiguë sévère

VIDEO. Au Tchad, un hôpital construit en urgence pour faire face à la malnutrition aiguë sévère

Volontaire britannique ayant enseigné trois mois dans une petite école au Ghana
Charlie/Flickr, CC BY-ND 

L'humanitaire de courte durée, une expérience qui inspire 10.000 jeunes par an

Les rebelles du Darfour renforcent leur présence dans la Libye d’Haftar

Forces paramilitaires soudanaises chargées de surveiller la frontière entre la Libye et le Soudan en 2017. Les deux pays ont une frontière commune d\'environ 380 km de long, dans l\'extrème sud-est de la Libye.

Les rebelles du Darfour renforcent leur présence dans la Libye d’Haftar

Le leader du mouvement anti-esclavagiste mauritanien Biram Dah Abeid a été incarcéré le 13 aout 2018 à la prison centrale de Nouakchott.

Mauritanie : «on me prépare un procès politique» dénonce Biram Abeid en prison

Mauritanie : «on me prépare un procès politique» dénonce Biram Abeid en prison

Une jeune mère et son nouveau-né à la maternité de Murrupelane (Mozambique).

Mozambique, la pouponnière de l'Afrique

Train Dakar-Bamako, le 7 avril 2002 en gare de Thiès. La voie ferrée, qui relie les deux capitales deux fois par semaine, n\'a pas été modernisée depuis sa construction en 1924.  

Moderniser la ligne de train Dakar-Bamako, un projet stratégique pour le Sénégal

Défi : parcourir 300 kilomètres à pied en pleine canicule et nettoyer 30 plages sur son chemin.

Tunisie : il parcourt 300 km à pied sous la canicule pour nettoyer 30 plages

Les «petits rois africains» : peu de pouvoir mais une grande influence

Le roi ashanti Otumfuo Osei Tutu II lors d\'une cérémonie à Amsterdam aux Pays-Bas en 2002.

Les «petits rois africains» : peu de pouvoir mais une grande influence

1100101102103104105106107108109110120130140150160170180190200498

Vous êtes à nouveau en ligne