Le patron de l'OMS "horrifié" par l'attaque contre une maternité en Afghanistan

Un membre des services de sécurité afghan prend en charge un bébé après l\'attaque d\'une maternité à Kaboul, le 12 mai 2020.
Un membre des services de sécurité afghan prend en charge un bébé après l'attaque d'une maternité à Kaboul, le 12 mai 2020. (AFP)

Au moins 24 personnes, dont des nouveau-nés et des infirmières, ont été tuées mardi et 16 autres blessées par trois hommes armés dans un hôpital d'un quartier habité par la minorité chiite à Kaboul.

L'attaque, qui n'a pas été revendiquée, a coïncidé avec la célébration de la Journée mondiale des infirmiers et infimières. Le patron de l'OMS s'est dit horrifié, mercredi 13 mai, par l'attaque meurtrière la veille en Afghanistan d'une maternité soutenue par l'ONG Médecins sans frontières (MSF).

"J'ai été choqué et horrifié d'apprendre qu'une attaque avait visé un hôpital de MSF en Afghanistan dans laquelle des infirmières, des mères et des bébés ont été tués", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l'OMS à Genève.

"Une femme a accouché pendant l'attaque"

Au moins 24 personnes, dont des nouveau-nés et des infirmières, ont été tuées mardi et 16 autres blessées par trois hommes armés dans un hôpital d'un quartier habité par la minorité chiite à Kaboul, a annoncé mercredi le vice-ministre afghan de la Santé. Un collaborateur afghan de MSF ferait partie des personnes tuées, a indiqué mercredi un porte-parole de l'organisation.

"Une femme a accouché pendant que l'attaque avait lieu. La mère et son bébé se portent bien", a par ailleurs précisé MSF, basée à Genève, dans un communiqué.

"Les civils et les personnels médicaux ne devraient jamais constituer une cible (...). En période de pandémie mondiale, j'exhorte toutes les parties prenantes à mettre de côté la politique et à privilégier la paix – oeuvrer ensemble à un cessez-le-feu mondial et à vaincre la pandémie", a ajouté le directeur général de l'agence sanitaire de l'ONU.

Vous êtes à nouveau en ligne