Voir la vidéo
FRANCE 2

Frappes américaines meurtrières en Afghanistan

Un hôpital détruit. C'est la conséquence des frappes aériennes lancées par les Américains dans la ville de Kunduz dans le nord de l'Afghanistan. Au moment du bombardement cette nuit, 105 patients et 80 membres du personnel étaient à l'intérieur. Le bilan provisoire est très lourd, neuf employés de Médecins sans frontières (MSF) sont morts. 37 personnes sont gravement blessées dont 19 de l'équipe de MSF.

"Dommages collatéraux" 

Que s'est-il passé ? Le gouvernement afghan affirme ce matin que des jihadistes talibans se cachaient à l'intérieur de l'hôpital. L'OTAN qui assure en Afghanistan un soutien aérien à l'armée afghane parle elle de dommages collatéraux. En clair un avion américain aurait bombardé l'hôpital sans savoir que des civils et des membres de MSF se trouvaient à l'intérieur. Depuis une semaine, les combats font rage dans la ville de Kunduz entre les talibans qui tentent de reprendre la ville et l'armée afghane. 
Le JT
Les autres sujets du JT
plus