Afghanistan

LA PHOTO. Les Afghans réfugiés au Pakistan retournent massivement dans leur pays

L\'approvisonnement en eau est un vrai problème en Afghanistan. La population n\'a pas toujours accès à ce bien rare.

Afghanistan : la guerre de l'eau

LA PHOTO. Afghanistan: campagne anti-polio dans d'ex-bastions de Daech

Un projet de loi en préparation vise à criminialiser le «Bacha bazi», une pratique très répandue d\'esclavage sexuel de jeunes garçons déguisés en filles.

Afghanistan: la nouvelle loi qui interdit le «Bacha bazi» sera-t-elle appliquée?

Le commandant de la police afghane, Seddiqullah, 30 ans, se dit préoccupé par ces attaques de Talibans qui font appel à des bachas.

Afghanistan: le «bacha bazi», un esclavage sexuel qui vise les jeunes garçons

Ces civils afghans tentent de survivre dans un pays englué dans la guerre. La région frontralière du Pakistan, à l\'est, a vu s\'implanter l\'Etat islamique, qui compterait plusieurs centaines d\'hommes combattant à la fois les forces gouvernementales et les talibans. L\'EI a revendiqué plusieurs attentats d\'envergure, notamment contre des cibles chiites à Kaboul. Ces attaques entraînent le déplacement de nombreux civils fuyant cette région.

LA PHOTO. Afghanistan: 2016, année record avec 11.500 civils tués ou blessés

Plusieurs dizaines de milliers d’enfants travailleraient ainsi dans tout le pays, souvent dans des lieux reculés, alors qu’en théorie, la loi afghane l’interdit. Les briqueteries sont en général installées à l’extérieur des villes en raison de la pollution qu’elles dégagent, comme ici à Deh Sabz, près de Kaboul. Un problème aggravé par le fait qu’elles utilisent de plus en plus du charbon de bois comme combustible (avant, elles avaient davantage recours au bois). Une famille arrive à fabriquer quotidiennement quelque 1000 briques. Ce qui lui rapporte moins de 4 euros par jour.

LA PHOTO. Afghanistan: l’industrie de la brique en plein essor

Afghanistan: les femmes apprennent les arts martiaux de Shaolin

Les jeunes musiciennes de l\'orchestre afghan féminin Zohra en répétition.

Davos: un orchestre afghan 100% féminin joue devant le gratin du capitalisme

De très fortes chutes de neige dans la province afghane de Ghazni, le 5 février 2017

VIDEO. Afghanistan : des avalanches font plus de 100 morts

Les musiciennes afghanes de l\'orchestre Zohra, lors des répétitions pour leur concert au Forum de Davos, le 28 décembre 2016.

Un concert de musiciennes afghanes pour clore le Forum mondial de Davos

D\'anciens interprètes afghans de l\'armée française réunis à Paris, le 10 janvier 2017. 

"La France les a abandonnés" : d'anciens traducteurs de l'armée se mobilisent pour leurs collègues restés en Afghanistan

En Afghanistan, les abeilles butinent pour les femmes du pays

La pilote Niloofar Rahmani pose sur le tarmac de l\'aéroport de Kaboul (Afghanistan), le 26 avril 2015.

La première femme pilote d'Afghanistan demande l'asile politique aux Etats-Unis

Murtaza Ahmadi, le jeune Afghan fan de Lionel Messi, a rencontré son idole à Doha, au Qatar, le 13 décembre 2016.

Le jeune Afghan fan de Lionel Messi a enfin rencontré son idole

Dans le ciel limpide au-dessus de la capitale afghane, loin de la guerre, loin des attentats, la manifestation ludique a été organisée pour défendre l\'environnement. Le cerf-volant a une longue tradition en Afghanistan, mais ce loisir était mal vu par les talibans. Un livre et un film, «Les cerfs-volants de Kaboul», avaient déjà mis en avant cette activité pour raconter l\'Afghanistan et ses drames.

LA PHOTO. Afghanistan: le cerf-volant de Kaboul

50 millions de dindes vont être dévorées en famille. Mais après une campagne présidentielle d’une rare violence, les repas risquent d’être agrémenter de disputes. «Je prie  pour qu\'en cette fête de Thanksgiving, nous commencions à apaiser nos divisions et que nous allions de l\'avant comme un pays uni, fort d\'un projet commun et d\'une volonté véritablement commune», a déclaré le nouveau président Donald Trump.

LA PHOTO. Afghanistan: les soldats américains fêtent Thanksgiving

En 2016, un libraire pakistanais brandit un exemplaire du \"National Geographic\" avec \"l\'Afghane aux yeux verts\" en couverture.

L'Afghane aux yeux verts de retour chez elle

Un membre des forces de sécurité afghanes à proximité de la plus grande base américaine en Afghanistan, samedi 12 novembre à Bagram, à une cinquantaine de kilomètres de Kaboul.

Quatre Américains sont morts dans une attaque talibane en Afghanistan

Afghanistan: les femmes sont des militaires comme les hommes mais…

Sharbat Gula en compagnie du président afghan Ashraf Ghani à Kaboul (Afghanistan), le 9 novembre 2016

VIDEO. Expulsée du Pakistan, "l'Afghane aux yeux verts" est rentrée dans son pays

En 2016, un libraire pakistanais brandit un exemplaire du \"National Geographic\" avec \"l\'Afghane aux yeux verts\" en couverture.

Retour sur le destin de l'Afghane aux yeux verts

Afghanistan: les ouvriers de la brique esclaves à vie

Sharbat Gula, sur une photographie diffusée par les autorités pakistanaises, le 26 octobre 2016.

Pas de libération conditionnelle pour Sharbat Gula, l'Afghane "aux yeux verts"

Les nouvelles pratiques culturales permettent jusqu\'à trois récoltes de pavots par an 

L'opium mine le fragile Etat afghan

Sharbat Gula, sur une photographie diffusée par les autorités pakistanaises, le 26 octobre 2016.

Sharbat Gula, l'Afghane "aux yeux verts", bientôt libérée sous caution par le Pakistan

En 2016, un libraire pakistanais brandit un exemplaire du \"National Geographic\" avec \"l\'Afghane aux yeux verts\" en couverture.

De "National Geographic" aux geôles du Pakistan, l'émouvante histoire de Sharbat Gula, "l'Afghane aux yeux verts"

Sharbat Gula

L'Afghane aux yeux verts du "National Geographic" arrêtée au Pakistan

Les résidents de Kunduz quittent la ville, le 5 octobre 2016, au milieu des combats en cours entre les talibans et les forces de sécurité afghanes.

Afghanistan: la difficile reconstruction, 15 ans après l'offensive américaine

Sonita Alizadeh, dans les studios de franceinfo.

Sonita, jeune rappeuse afghane : "Le rap était un moyen pour raconter la violence des traditions et de la guerre"

1234567891016

Vous êtes à nouveau en ligne