Afghanistan : Sarkozy annonce le retrait des unités combattantes pour fin 2013

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une semaine après la mort de quatre soldats français en Afghanistan, et alors que le président Hamid Karzaï est en visite à Paris, Nicolas Sarkozy a annoncé le retrait des unités combattantes françaises pour la fin 2013. Quelques centaines de militaires resteront pour faire de la formation.

Après un entretien avec le président afghan Hamid Karzaï, Nicolas Sarkozy a annoncé que le retrait des forces combattantes françaises serait achevé fin 2013, soit un an plus tôt que le calendrier de l'Otan, qui prévoit d'avoir achevé le retrait fin 2014.

Toutefois, ce retrait de l'armée française ne sera pas complet. "Quelques petites centaines " de soldats français resteront sur place pour assurer des missions de formation auprès de l'armée afghane.

Le départ de l'armée française sera accéléré cette année du fait du transfert de la sécurité de Kapisa à l'armée afghane au mois de mars. Du coup, 1.000 soldats sur les 3.600 actuellement dans le pays pourront revenir en France. Jusqu'ici, la France tablait sur le retour de 600 soldats en 2012. L'an dernier, ils étaient 400 à prendre le chemin du retour.

François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle, a réagi lors d'une réunion publique à Bourgoin Jallieu en Isère. "L'une de mes premières décisions au lendemain de l'élection présidentielle sera d'aller auprès de nos alliés [...] leur dire solennemlement que nous organisons le retrait de nos troupes d'Afghanistan ", a-t-il indiqué.