Adieu Philae : toutes les communications avec le petit robot désormais coupées

(Le dernier au revoir Philae des équipes du Science operation & navigation center au CNES de Toulouse © CNES)

En février dernier, l'agence spatiale européenne avait annoncé qu'il n'y avait plus d'espoir de renouer le contact avec le petit robot Philae posé depuis novembre 2014 sur la comète Tchouri. Mais une liaison avait été maintenue avec la sonde Rosetta. Une liaison désormais coupée pour permettre à la sonde de finir sa mission.

Philae, un petit robot grand comme une machine à laver, avait twitté son voyage dans l'espace jusqu'à son atterrissage sur la comète Tchouri, le 12 novembre 2014. Il avait ensuite réalisé "deux journées et demi de mesures et d’observations in situ". Mais depuis juillet 2015, il était désespérément muet. Et, en juillet 2015, l'Agence spatiale européenne avait annoncé qu'il n'y avait plus d'espoir, sans pour autant jeter l'éponge puisqu'un module de communication avait été laissé allumé sur la sonde Rosetta.   

Mais il n'y a pas eu de miracle.  "Aujourd'hui, les communications avec Philae ont été coupées" , a donc confirmé à l'Agence France Presse Andreas Schuetz, porte-parole de l'agence spatiale allemande DLR. Une décision qui a été prise alors que la comète se trouve à soit 520 millions de km du Soleil.

Tous les appareils non indispensables coupés

"A cette distance les panneaux solaires de Rosetta, même s’ils sont les plus grands jamais envoyés dans l’espace avec leurs 35 m d’envergure, ne fournissent plus beaucoup d’énergie" explique Philippe Gaudon, ancien chef de projet Rosetta, sur le site du CNES. A cette distance les panneaux solaires de Rosetta, même s’ils sont les plus grands jamais envoyés dans l’espace avec leurs 35 m d’envergure, ne fournissent plus beaucoup d’énergie. L’ESA a donc décidé de couper tous les appareils qui ne sont plus indispensables et qui sont susceptibles de consommer de l’énergie pour réserver cette énergie au fonctionnement des instruments scientifiques et aux manœuvres orbitales de fin de mission".

Son dernier espoir : que "Philae puisse être localisé visuellement dans les semaines qui viennent."

A LIRE AUSSI ►►► Espace : "Le temps est venu de dire au revoir" à Philae

Quant à l'aventure de Rosetta, elle prendra fin le 30 septembre prochain quand la sonde "après une descente contrôlée inédite, ira rejoindre Philae et donnera un ultime baiser à sa comète". C'est le choix qui a été fait par le CNES. L'autre, la laisser se perdre dans l'espace, avait été jugé trop triste.

Vous êtes à nouveau en ligne