12 millions d'euros ont été saisis en France sur les comptes de 4 proches de l'ancien président tunisien Zine ben Ali

Zine El Abidine Ben Ali et son épouse Leila, le 25 octobre 2010, deux mois et demi avant sa chute
Zine El Abidine Ben Ali et son épouse Leila, le 25 octobre 2010, deux mois et demi avant sa chute (AFP - Fethi Belaid)

Selon l'association Sherpa, qui annonce la nouvelle, cette somme était répartie sur douze comptes bancaires. Le but de l'ONG est de protéger les populations victimes de crimes économiques."Ça aurait pu être plus rapide, mais c'est déjà bien que le gel intervienne", a déclaré Maud Perdriel de l'association Sherpa.

Selon l'association Sherpa, qui annonce la nouvelle, cette somme était répartie sur douze comptes bancaires. Le but de l'ONG est de protéger les populations victimes de crimes économiques.

"Ça aurait pu être plus rapide, mais c'est déjà bien que le gel intervienne", a déclaré Maud Perdriel de l'association Sherpa.

Une enquête préliminaire de police a été ouverte par le parquet de Paris fin janvier sur les biens que détiendrait la famille de l'ancien président tunisien en France.

Elle fait suite à une plainte déposée par trois organisations non gouvernementales, dont Sherpa et Transparency International France. Les plaignants estiment que le président tunisien déchu et sa famille possèdent de nombreux immeubles dans les beaux quartiers de la capitale et de localités cossues, ainsi que d'importants avoirs bancaires.

Le but de la plainte, déposée pour "corruption, recel de corruption, recel de détournement de fonds publics et blanchiment", est de faire recenser ces avoirs, les faire saisir et les restituer à la Tunisie s'il est démontré qu'ils ont été acquis avec de l'argent sale, expliquaient alors les plaignants.

Des poursuites pénales contre Zine ben Ali et sa famille deviendraient en outre possibles si les faits sont avérés.

Le magazine Forbes évalue la fortune de la famille Ben Ali à cinq milliards d'euros dans le monde entier.

Vous êtes à nouveau en ligne