VIDEO. Un déluge de grêle transperce des caravanes dans le Puy-de-Dôme

C. Le Goff, B. Puig Marty, France 3 Auvergne / France 2

"On aurait dit des coups de canon à l'intérieur de la caravane", témoigne un campeur, après les orages qui ont touché le village de Menat, lundi.

Sur le court, une pluie de balles de tennis ? Non, un déluge d'énormes grêlons, auquel n'ont pas survécu les tables de jardin situées à côté du terrain. Les orages qui ont frappé le Puy-de-Dôme, lundi 5 août, ont surpris les habitants et les vacanciers. "On aurait dit des coups de canon à l'intérieur de la caravane", livre un campeur, tandis qu'une vacancière dit avoir cru "qu'on [les] mitraillait". Le toit de sa caravane a été transpercé, obligeant sa famille à se réfugier sous les couettes pendant l'averse de "quatre-cinq minutes".

Toitures, voitures, mobilier de jardin, les dégâts sont importants dans le village de Menat, qui compte 600 habitants. Des tuiles et des ardoises ont volé en éclats et "70% des habitations ont été touchées", selon le maire, qui s'inquiète aussi pour les récoltes. Vingt-et-un départements situés sur une diagonale allant du Sud-Ouest au Centre-Est ont été placés, mardi, en alerte orange aux orages, jusqu'à mercredi matin.

Vous êtes à nouveau en ligne