VIDEO. Les orages sèment la pagaille dans les gares

France 2- Thomas Paga et Benjamin Poulain

Des trains ont été annulés ou retardés en raison de la météo. Le premier chassé-croisé des vacances a viré au cauchemar pour de nombreux voyageurs.

Une première journée de vacances gâchée. En gare de Paris-Montparnasse, de nombreux voyageurs ont attendu des heures leur train pour partir en vacances. Certains ont même préféré renoncer. Entre Paris et Bordeaux, la circulation des TGV a dû être interrompue jusqu'en début d'après-midi, samedi 27 juillet. La faute aux violents orages qui se sont abattus sur l'Aquitaine et le Poitou-Charentes dans la nuit et qui ont provoqué des chutes d'arbres sur les voies et endommagé des caténaires. 

Le trafic a complètement repris samedi en fin d'après-midi. Mais en raison du nombre de trains à faire circuler, la SNCF prévoit encore "des retards jusqu'à la fin de la journée". Un coup dur pour de nombreux vacanciers, dont France 2 a recueilli les témoignages. Au total, la SNCF attend en effet quelque 450 000 personnes ce week-end dans les deux principales gares parisiennes, la Gare de Lyon et la Gare Montparnasse, à l'occasion du premier chassé-croisé des vacances.

Vous êtes à nouveau en ligne