Voir la vidéo
France 2

VIDEO. À Banda Aceh, 10 ans après le tsunami

Dix ans après le terrible tsunami qui a fait 170 000 victimes en Asie du Sud, une équipe de France 2 s'est rendue à Banda Aceh (Indonésie), où l'école avait été rasée.

Dix ans après, plus aucune trace de la catastrophe n'est visible. Mais une fois par an, à l'approche de la date anniversaire, les enfants effectuent un exercice et se mettent dans les conditions d'un séisme violent. Certains enfants jouent les blessés, d'autres les prennent en charge.

"Si le tsunami s'était produit il y a dix ans, un jour d'école, tout le monde aurait été emporté", affirme la professeure. Une deuxième sirène retentit, celle-ci prévient que les vagues approchent. Les enfants courent vers un point haut. "Nous faisons juste semblant, mais si ça se passe vraiment, il faudra savoir quoi faire", explique un enfant.

Une population traumatisée

Partout en ville, des systèmes d'alerte ont été mis en place et des refuges construits. Mais lors des précédentes alertes, les autorités ont pu se rendre compte que les habitants n'utilisent pas ces infrastructures. Ils préfèrent fuir. "Ils sont toujours traumatisés par le tsunami de 2004. Donc, il faut petit à petit faire entrer ça dans les mœurs, et les convaincre que ce bâtiment est fait pour eux, pour qu'ils puissent évacuer vers le haut", déclare la responsable du programme d’évacuation.

Sur la côté, de puissantes sirènes ont été dressées tous les deux km. Pour la première fois, elles retentiront le 26 décembre, à l'heure à laquelle le tsunami frappait la ville voilà dix ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus