Tempête Amélie : 14 départements en vigilance orange aux vents violents, un risque de pluie inondation sur les Alpes-Maritimes et la Corse-du-Sud

Des vagues frappent un phare aux Sables-d\'Olonne (Vendée), le 7 juin 2019.
Des vagues frappent un phare aux Sables-d'Olonne (Vendée), le 7 juin 2019. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Au total, 16 départements de France sont placés en alerte, dimanche matin. 

Amélie, première tempête de la saison hivernale, est arrivée sur l'Hexagone. Météo France compte un total de 16 départements faisant l'objet d'une vigilance orange, dimanche 3 novembre. L'Allier, le Cantal, la Dordogne, le Puy-de-Dôme, la Haute-Vienne, la Creuse, et la Corrèze, la Vienne, les Deux-Sèvres, la Charente, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, la Charente-Maritime et la Gironde, sont en alerte aux vents violents. 

Le prévisionniste a également placé en alerte orange deux départements du Sud-Est de la France, cette fois en raison de risques de pluie-inondation. Il s'agit des Alpes-Maritimes et de la Corse du Sud. 

Des rafales jusqu'à 130 km/h et de très fortes vagues

La dépression se décale assez rapidement vers l'est en cours de matinée de dimanche. Sur le littoral atlantique les vents resteront très forts, dans les terres ils perdront progressivement en intensité par l'ouest au fil des heures. Tramontane et vent d'un large secteur ouest forts se lèveront en Méditerranée.

Au cours de cet épisode tempétueux, les rafales les plus fortes sont prévues sur les départements de Charente-Maritime et Gironde. Sur les littoraux de ces derniers, des vents de 140 km/h voire très ponctuellement un peu plus sont attendus.

Dans l'intérieur des terres ainsi que sur une frange littorale des Landes et des Pyrénées Atlantiques on attend jusque 110/120 km/h. Sur le Massif Central, les rafales seront plutôt de l'ordre de 90 à 110 km/h, 130 km/h sur le relief.

Par ailleurs, une vigilance vagues/submersion de niveau jaune est activée pour une vaste partie sud du littoral atlantique ainsi que pour certaines portions du littoral méditerranéen. En effet, les vents y génèreront de très fortes vagues.

Des inondations dans le Sud-Est 

Le Sud-Est de la France a connu de violentes averses dans la nuit. Dans les Bouches-du-Rhône, à Marseille, il est tombé l’équivalent d’un mois de pluie en une heure (42 mm). Une quarantaine de personnes ont été mises en sécurité à Vitrolles, prises au piège par la montée des eaux dans leur véhicule ou à domicile, selon les informations de France Bleu. Une quarantaine de gens du voyage ont été évacués. 

Dans la région de Nice (Alpes-Maritimes), il est tombé plus de 50 mm de pluie en 30 minutes ce qui a occasionné des inondations locales. L'autoroute A8 est coupée ce dimanche matin entre Nice-centre et Nice-nord à cause de coulée de boue, provoqué les fortes pluies, poursuit France Bleue. 

Ces deux départements n'avaient pas été placés en alerte orange, les Bouches. "On s'attendait à des orage mais pas si violent, la tempête [Amélie, qui a frappé la côte atlantique] a décuplé ce phénomène", a expliqué Frédéric Decker, prévisionniste à Météo News, interrogé par BFM TV.  

Les orages remontant de Méditerranée vont éclater ce matin sur une grande partie sud des Alpes Maritimes. Outre une forte activité électrique, de la grêle et de fortes rafales de vent, ces orages peuvent donner 40 à 50 mm en moins d'une heure, et localement un peu plus sous les plus violents. On attend sur l'ensemble de l'épisode 60 à 80 mm, localement 100 à 120 mm voir 140 mm en Corse.

Vous êtes à nouveau en ligne