VIDEO. Mexique : après deux tempêtes, les habitants d'Acapulco manquent de nourriture

APTN

Des produits de première nécessité sont distribués aux habitants par l'armée. Mais la ville balnéaire est également la cible de pillards. Au moins 80 personnes sont mortes depuis samedi dans le pays.

Manuel s'est transformé en ouragan. La tempête tropicale qui sévit dans l'est du Pacifique menace le Mexique, jeudi 19 septembre. Le pays est déjà en proie à des tempêtes meurtrières qui ont fait au moins 80 morts depuis samedi. A La Pintada, un village de montagne de l'Etat du Guerrero, il y a "58 personnes disparues sans que l'on puisse préciser si elles se trouvent malheureusement sous la boue", a annoncé le président mexicain, Enrique Peña Nieto.

Les autorités nationales et locales tentent de dégager les routes bloquées et de porter secours aux populations. A Acapulco, les problèmes d'approvisionnement ont aggravé le chaos : des milliers de personnes ont pillé mardi un centre commercial inondé, en ressortant avec de la nourriture, des téléviseurs ou des réfrigérateurs. Vingt-six décès ont été enregistrés dans la ville et dans les zones périphériques. Plus de 1 000 habitants de ces zones, réfugiés sur les toits, ont été secourus par hélicoptère.

Ce qui inquiète le plus les habitants, c'est le manque d'eau et de produits alimentaires dans les magasins. "Il n'y a pas de nourriture, pas d'eau, pas de vêtements, personne n'est venu nous tirer de là. Où est la protection des autorités ?" s'est indignée America, une jeune femme de 28 ans. Pourtant, l'armée a déjà acheminé 60 tonnes de nourriture et 8 000 litres d'eau à Acapulco, a indiqué mercredi le ministre de la Défense mexicain.

Vous êtes à nouveau en ligne