Tempête Zeus : l'heure est aux réparations

Cette vidéo n'est plus disponible

Après le passage de la tempête Zeus sur une partie de la France, 120 000 foyers restent encore privés d'électricité.

C'est un travail minutieux qui donne le vertige. Après le passage de la tempête Zeus, les techniciens des réseaux électriques doivent monter à près de huit mètres de hauteur la plupart du temps pour intervenir sur les lignes à haute tension endommagées, par les chutes d'arbres ou d'objets divers, rendus dangereux par les vents violents. "On a des supports cassés, des arbres dans les fils et des conducteurs cassés", nous dit l'un d'entre eux.

De nombreux dégâts matériels

Les autres dégâts sont matériels et sont directement liés au passage de vents ayant soufflé jusqu'à 200km/h, arrachant arbres ou toitures, projetant voitures et deux roues à plusieurs dizaines de mètres. L'heure est donc aux réparations pour tous les foyers touchés et qui ont dû, parfois, quitter leur domicile. 120 000 d'entre eux restent privés d'électricité à l'heure qu'il est.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne