Tempête Xynthia : dix ans après, Charron reste debout

FRANCE 2

Retour à Charron (Charente-Maritime), dix ans après le passage de la tempête Xynthia et le décès de trois personnes, le 28 février 2010.

"Elle était à l’alignement du fossé." Devant un terrain désormais vague, Isabelle Martin se remémore son ancienne maison à Charron (Charente-Maritime), détruite il y a dix ans par la tempête Xynthia. Le 28 février 2010, la ville est inondée et trois personnes meurent noyées lors de cette catastrophe. Depuis, Isabelle Martin a racheté une maison dans les hauteurs de la ville, sans regret. Cependant, les souvenirs et la peur de Xynthia sont toujours présents. "Les jours de tempête, on craint pour sa vie. Il y a un avant et un après Xynthia."

Une commune qui va de l'avant

L'après Xynthia, c'est aussi 40 hectares libérés par les démolitions dont la commune de pêcheurs ne sait pas toujours quoi faire. Des entrepôts ont été construits, là où désormais tout hébergement est interdit. Pour parer à une nouvelle catastrophe, une digue de 6 kilomètres a été bâtie, l'ancienne digue endommagée n'a toujours pas été refaite. Une vulnérabilité qui n'a pas empêché la construction de trois nouveaux lotissements, en zone non inondable. Avec l'arrivée de 300 nouveaux habitants, Charron panse peu à peu ses blessures, la commune en ayant perdu le double après le passage de la tempête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne