DIRECT. Tempête Qumaira : le Finistère sous les eaux

MANON BOUGAULT et THOMAS GUERY - FRANCE 3

Après le passage de la tempête Petra, de nouvelles rafales de vent sont attendues. Météo France place 36 départements de l'Ouest et du Nord en vigilance pour pluie-inondation ou vent violent.

Une tempête en chasse une autre. Après une légère accalmie, mercredi 5 février en fin de journée, les intempéries reprennent jeudi, avec l'arrivée de Qumaira sur la façade ouest de la France. Trente-cinq départements de l'Ouest et du Nord ont été placés en vigilance orange vent violent ou pluie-inondation. Météo France a étendu sa vigilance à sept nouveaux départements, en milieu d'après-midi. Le Finistère reste lui en alerte rouge pour pluie-inondation. L'alerte court jusqu'à vendredi 16 heures.

Le Finistère sous les eaux. Les inondations ont débuté mecredi vers 18h30 à Morlaix (Finistère), où le centre-ville est bouclé, indique le quotidien régional Le Télégramme. Plus au sud, Landerneau et Morgat sont aussi touchées, le trafic SNCF est interrompu entre Brest et Quimper et la sous-préfète annonce que les établissements scolaires de Châteaulin seront tous fermés vendredi.

 La pluie revient en Bretagne. Le Finistère a été placé en alerte rouge par Météo France, en raison de la reprise des précipitations et de risques importants de crues. Deux autres départements bretons, le Morbihan et les Côtes-d'Armor, sont en vigilance orange pour les mêmes raisons.

 De nouveaux vents violents. Une grande partie de l'ouest du pays, de la Charente-Maritime à la Seine-Maritime en passant par l'Ile-de-France, est placée en vigilance orange vents violents. Le vent de sud-est s'accompagne de quelques rafales entre 90 et 100 km/h sur les côtes ouest du Finistère, qui se déplaceront ensuite vers l'est.

Vous êtes à nouveau en ligne