Tempête Miguel : pourquoi le marin pêcheur porté disparu a-t-il pris la mer ?

FRANCE 2

Après le naufrage d'un navire de la SNSM au cours d'une opération de sauvetage d'un bateau de pêche, le mystère reste entier sur les raisons qui ont poussé ce marin pêcheur à partir en mer en pleine tempête. En direct de l'ile d'Oléron (Charente-Maritime), le journaliste Francis Mazoyer revient sur les faits.

Expérimenté, sympathique et discret, les habitants de l'île d'Oléron sont unanimes sur le marin pêcheur d'une soixantaine d'années qui a pris la mer vendredi 7 juin, en pleine tempête Miguel. "Son travail le conduisait aux Sables-d'Olonne (Vendée), mais il revenait ici très régulièrement, car il habitait sur l'île d'Oléron", explique le journaliste Francis Mazoyer, en direct de l'île. Son bateau, un 12 mètres, Le Carrera, était immatriculé sur le port de la Cotinière. Un bateau pour une personne, sans équipage.

Une colère palpable chez les marins-pêcheurs

Ses collègues ne cachent pas leur émotion et la colère est même palpable chez certains d'entre eux. "Ils ont du mal à prononcer le mot 'imprudence', précise Francis Mazoyer. À la préfecture maritime de Brest, on nous dit qu'à chaque tempête, qu'à chaque alerte orange, les mêmes conseils sont prodigués aux marins et que la plupart du temps, ils sont suivis". Et de fait, vendredi 7 juin, la plupart des bateaux sont restés à quai sur le port de la Cotinière.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne