Tempête Miguel : la ville des Sables-d'Olonne endeuillée

France 3

La famille des sauveteurs en mer est en deuil ce vendredi 7 juin au soir. Trois des leurs sont morts au cours d'une intervention au large des Sables-d'Olonnes (Vendée). La navette qui tentait de porter assistance à un bateau de pêche. Seuls quatre marins ont réussi à regagner la terre.

Vendredi 7 juin au matin, la SNSM reçoit un signal d'alerte d'un bateau de pêche en difficulté au large des Sables-d'Olonne (Vendée). Aussitôt, la navette des sauveteurs en mer s'enfonce dans la tempête. Sept sauveteurs vont lui porter secours, mais très vite, cette même vedette chavire et vient s'échouer sur le rivage. Trois secouristes réussissent à rejoindre la côte à la nage, un autre est sauvé in extremis de la coque, mais trois périssent en mer.

Y a-t-il eu un problème d'information ?

Vendredi soir, le pêcheur est toujours porté disparu et les recherches ont été interrompues pour la nuit. En pleine tempête Miguel, une question se pose : y a-t-il eu imprudence ou défaut d'information ? Une enquête a été ouverte. Lors du drame, les rafales allaient jusqu'à 120 km/heures et la Vendée était placée en vigilance orange. Sur place, vendredi après-midi, le ministre François de Rugy a rappelé le respect des consignes lorsque ce type d'alerte est déclenché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne