DIRECT. Tempête Miguel : les opérations de recherche du pêcheur disparu au large des Sables-d'Olonne ne reprendront pas

La vedette de la SNSM qui a chaviré, le 7 juin 2019, au large des Sables-d\'Olonne (Vendée), dans la tempête Miguel.
La vedette de la SNSM qui a chaviré, le 7 juin 2019, au large des Sables-d'Olonne (Vendée), dans la tempête Miguel. (MAXPPP)

Trois sauveteurs en mer et un pêcheur sont morts, au large des Sables-d'Olonne, en Vendée. A Paris, un homme a été grièvement blessé par la chute d'un réverbère.

Le préfet maritime de l'Atlantique a décidé de mettre fin aux opérations de recherche du pêcheur disparu vendredi en mer au large des Sables-d'Olonne, a annoncé à la préfecture à France Bleu Loire-Océan. La tempête Miguel a fait quatre morts et un blessé grave, vendredi. Avec des rafales de vent à plus 120 km/h par endroits, la tempête a aussi laissé des milliers de foyers privés d'électricité. Météo France a levé l'alerte orange, samedi 8 juin, alors que les vents sont retombés en tout début de matinée.

Quatre morts en mer. En intervention pour sauver un bateau de pêche pris dans la tempête, une vedette de la SNSM, avec sept sauveteurs à son bord, a chaviré au large des Sables-d'Olonne (Vendée). Trois d'entre eux sont morts. Le corps du pêcheur disparu n'a pas été retrouvé et le préfet maritime de l'Atlantique a décidé de ne pas reprendre les opérations de recherche.

Un blessé grave à Paris. Un homme a été gravement blessé, vendredi soir, dans le 19e arrondissement de Paris, par la chute d'un réverbère, a indiqué la préfecture de police de Paris à franceinfo. Son pronostic vital est engagé.

Des dégâts dans presque toute la France. 28 000 foyers étaient encore privés d'électricité samedi matin, à 9 heures, a appris franceinfo auprès d'Enedis. Le trafic TGV et TER a également été fortement perturbé. On fait le point sur les dégâts dans cet article.

20h16 : Interviewé par 20minutes.fr, Xavier de la Gorce, le patron de la SNSM lance un cri d'alarme sur le financement de son association, endeuillée par la mort de trois sauveteurs hier :

"Les navires sont à nos frais tout comme leur entretien. L’Etat participe à 12 % du budget, le reste vient du privé. Pourtant, les fonds manquent. Dès 2021, il faudra quatre millions supplémentaires par an si l’on veut mener à bien le nécessaire renouvellement de notre flotte de navires. Nos 40 canots tout temps sont ceux que nous utilisons le plus et leur renouvellement remonte à 1986. Cette année-là, cinq marins sont décédés et il y a eu une prise de conscience. Aujourd’hui, il faut un plan Marshall pour notre association."

20h10 : 20 heures ! Faisons le point sur l'actualité de ce samedi soir.

A peine plus de 10 000 personnes ont battu le pavé pour le 30e samedi de mobilisation des "gilets jaunes", un chiffre qui confirme la nette baisse de la semaine dernière.

Une nouvelle lauréate à Roland-Garros. L'Australienne Ashleigh Barty soulève le trophée après une finale expéditive contre la Tchèque Marketa Vondrousova (6-1, 6-3). Chez les hommes, Dominic Thiem s'est qualifié pour la finale en battant Novak Djokovic en cinq sets. Il affrontera demain Rafael Nadal pour le titre.

• Le navire de la France Insoumise, le parti de Jean-Luc Mélenchon, continue de tanguer après le départ de la tête pensante du parti, Charlotte Girard.

Emmanuel Macron a décerné la Légion d'honneur aux trois sauveteurs de la SNSM tués lors de l'opération de sauvetage d'un bateau de pêche en pleine tempête Miguel hier.

18h48 : Arrêt sur image de l'actualité de ce samedi soir à 18 heures et des briquettes :

• Une nouvelle lauréate à Roland-Garros. L'Australienne Ashleigh Barty soulève le trophée après une finale expéditive contre la Tchèque Marketa Vondrousova (6-1, 6-3). Chez les hommes, Dominic Thiem s'est qualifié pour la finale en battant Novak Djokovic en cinq sets. Il affrontera demain Rafael Nadal pour le titre.

Quelques milliers de manifestants ont défilé à Montpellier, épicentre de la contestation pour ce 30e samedi de mobilisation. Des incidents et des blessés à signaler.

Emmanuel Macron a décerné la Légion d'honneur aux trois sauveteurs de la SNSM tués lors de l'opération de sauvetage d'un bateau de pêche en pleine tempête Miguel hier.

Les Bleues ont établi hier soir un record historique d'audience sur TF1 : le match d'ouverture du Mondial féminin contre la Corée du Sud a rassemblé près de dix millions de téléspectateurs.

18h45 : Je voudrais dire que la SNSM est financée à 80% par des dons privés de particuliers. Bixente Lizarazu est parrain de la SNSM. Il explique que cette institution a besoin d'argent pour renouveler ses bateaux et divers matériels. On peut tous avoir besoin un jour de ces hommes bénévoles et généreux qui risquent leur vie pour sauver celle des autres.

18h06 : Dans les commentaires, @Cecile propose un coup de projecteur sur la SNSM, qui a besoin de vous pour se financer.

18h33 : Les sauveteurs de la SNSM ont dû intervenir "en zodiac par mauvais temps et en pleine nuit. Ca nous a mis en pétard quand on sait ce qui s'est passé", explique Fabrice Leblond, patron de la station SNSM de Saint-Vaast, en allusion au chavirage d'un canot aux Sables-d'Olonne parti secourir un chalutier alors que la tempête Miguel faisait rage. "Quand on est pris par le mauvais temps, d'accord. Mais partir avec un voilier de neuf mètres avec un avis de tempête, je trouve ça limite..."

18h32 : Des sauveteurs de la SNSM de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) indiquent avoir dû secourir la nuit dernière un bateau de plaisance parti en dépit d'un avis de tempête, une attitude qualifiée "d'inconsciente", alors que trois sauveteurs sont morts hier en Vendée.

17h43 : Une question se pose au lendemain de la disparition d'un pêcheur au large des Sables-d'Olonne lors de la tempête Miguel. La législation sur la navigation est-elle insuffisante ? Comme le note France 3, la question se pose d'interdire les sorties par mauvais temps.




(FRANCE 3)

17h45 : Moins de 15 000 foyers sont toujours privés d'électricité cet après-midi, à la suite du passage de la tempête Miguel dans le Centre-Ouest, la Normandie et le nord de l'Aquitaine étant les régions les plus touchées, fait savoir Enedis.

17h31 : Moins de 15 000 foyers sont encore privés d'électricité, à la suite du passage de la tempête Miguel dans le Centre-Ouest, la Normandie et le nord de l'Aquitaine étant les régions les plus touchées, a annoncé Enedis.

15h13 : Il est 15 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de ce samedi :

Au lendemain du chavirage d'un bateau de la SNSM qui a fait trois morts au large des Sables-d'Olonne, Emmanuel Macron a annoncé qu'il nommait, à titre posthume, chevaliers dans l'ordre national de la Légion d'honneur les trois sauveteurs de la SNSM disparus.

Après l'échec des négociations entre Renault et son concurrent Fiat Chrysler, la priorité du gouvernement est de "consolider l'alliance" Renault-Nissan, a affirmé ce matin Bruno Le Maire. Pour y arriver, l'Etat est prêt "à réduire sa part" de 15% au capital de Renault, un sujet de frictions récurrent avec Nissan.

La deuxième demi-finale de Roland-Garros entre Novak Djokovic et Dominic Thiem, a été à nouveau interrompue à cause de la pluie au milieu du 5e set, que l'Autrichien mène 4-1. Vivez la fin de ce match en direct. Il sera suivi de la finale dames entre Ashleigh Barty et Marketa Vondrousova.

15h11 : Le président de la République annonce avoir décidé de nommer les trois sauveteurs disparus, à titre posthume, chevaliers dans l'ordre national de la Légion d'honneur.

15h08 : Les trois sauveteurs de la SNSM qui ont perdu la vie hier en tentant de porter secours à un chalutier en difficulté sont des "héros de la nation", a réagi la présidence de la République. "Cette tragédie rappelle les risques pris, l’engagement consenti par les 8 000 sauveteurs en mer que compte notre pays", souligne le communiqué de l'Elysée.

15h02 : "La veille, on lui avait dit de ne pas partir en mer" : France 2 a rencontré l'entourage du pêcheur disparu au large des Sables-d'Olonne (Vendée), dont deux jeunes qu'il avait formés. "Il est parti sur les coups de 5-6 heures du matin, juste après la criée, il devait faire sa commande de crevettes", explique Tanguy Masse, un jeune matelot. Le pêcheur est toujours porté disparu, et les recherches pour le retrouver ne reprendront pas.

12h16 : Il est midi, faisons un point sur l'actualité de ce samedi :

• Trois sauveteurs bénévoles de la SNSM sont morts au large des Sables-d'Olonne, en pleine tempête, alors qu'ils portaient secours à un marin-pêcheur en détresse. Les recherches pour retrouver ce dernier n'ont rien donné et ne reprendront pas. Parmi les quatre sauveteurs rescapés de ce naufrage, un homme est toujours hospitalisé.

• Les Bleues ont établi vendredi soir un record historique d'audience sur TF1 : le match d'ouverture du Mondial 2019 féminin contre la Corée du Sud a rassemblé près de 10 millions de téléspectateurs.

Après l'échec des négociations entre Renault et son concurrent Fiat Chrysler, la priorité du gouvernement est de "consolider l'alliance" Renault-Nissan, a affirmé ce matin Bruno Le Maire. Pour y arriver, l'Etat est prêt "à réduire sa part" de 15% au capital de Renault, un sujet de frictions récurrent avec Nissan.


La deuxième demi-finale de Roland-Garros entre Novak Djokovic et Dominic Thiem, qui avait débuté vendredi après-midi puis a été interrompue par la pluie, vient de reprendre. Vivez ce match en direct.

10h17 : Quelque 28 000 foyers étaient privés d'électricité ce matin à 9 heures, à la suite du passage de la tempête Miguel dans le centre-ouest de la France. La Normandie et le nord de l'Aquitaine étaient les régions les plus touchées, a annoncé Enedis.

12h45 : "Les quatre survivants ont énormément besoin de réconfort, ils sont blessés dans leur chair", a raconté José Jouneau, président du comité des pêches maritimes des Pays de la Loire, sur franceinfo. Il a aussi précisé l'âge des trois disparus : "Il y en a un qui était juste en retraite, un des patrons, 52 ans, un jeune de moins de 30 ans et un autre qui avait 35-40 ans".

12h44 : "On a eu une putain d'étoile" : Un des quatre sauveteurs de la SNSM qui ont survécu au chavirage de leur bateau hier au large des Sables-d'Olonne (Vendée) a fait part de son émotion ce matin, après la mort de trois de ses camarades. Tous étaient des sauveteurs en mer bénévoles, et leur embarcation s'est échouée alors qu'ils tentaient de porter secours à un chalutier en difficulté.

12h42 : La tempête Miguel a aussi fait une victime à Paris : un homme a été grièvement blessé hier soir par un réverbère tombé après la chute d'un arbre, dans le 19e arrondissement. L'homme, dont le pronostic vital était engagé au moment de sa prise en charge, a été transporté à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

09h25 : Sud Ouest titre ce matin sur les dégâts provoqués par la tempête Miguel, alors que trois sauveteurs en mer sont morts hier au large des Sables-d'Olonne (Vendée) après le chavirage de leur vedette. Ils étaient sortis pour porter assistance à un bateau de pêche dont le marin est toujours porté disparu.

Abonnement Sud Ouest Pas Cher avec BOUQUET INFO ePresse.fr

12h38 : Faisons tout de suite un point sur l'actualité de ce samedi :

Après l'échec des négociations entre Renault et son concurrent Fiat Chrysler, la priorité du gouvernement est de "consolider l'alliance" Renault-Nissan, a affirmé ce matin Bruno Le Maire. Pour y arriver, l'Etat est prêt "à réduire sa part" de 15% au capital de Renault, un sujet de frictions récurrent avec Nissan.

Trois sauveteurs bénévoles de la SNSM sont morts au large des Sables-d'Olonne, en pleine tempête, alors qu'ils portaient secours à un marin-pêcheur en détresse. Les recherches pour retrouver ce dernier n'ont rien donné et ne reprendront pas.

• Les Bleues ont soigné leur entrée. En match d'ouverture de la Coupe du monde féminine, à Paris, la France a écrasé hier soir au Parc des Princes la Corée du Sud (4-0). Voici ce qu'il faut retenir de ce succès.


Vous êtes à nouveau en ligne