DIRECT. Tempête Miguel : fin des recherches du pêcheur porté disparu depuis ce matin

Le bateau de la SNSM le 7 juin 2019 sur une plage des Sables d\'Olonne.
Le bateau de la SNSM le 7 juin 2019 sur une plage des Sables d'Olonne. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Avec l'arrivée de la tempête Miguel, Météo France prévoit des rafales de vent de 110 à 120 km/h accompagnées de pluies.

Trois sauveteurs sont morts après le chavirage d'une vedette de la SNSM, vendredi 7 juin, a annoncé la préfecture à France Bleu. Ils portaient secours à un bateau de pêche qui avait déclenché sa balise de détresse. Une personne est portée disparue. Quatre autres personnes ont pu regagner le rivage. Dix départements du grand Ouest sont en vigilance orange jusqu'en fin de journée pour vent violent du fait de l'arrivée de la tempête Miguel par l'Atlantique, selon les prévisions fournies jeudi par Météo France.

>>>La tempête Miguel arrive : "On devrait localement battre des records de rafales de vent pour un mois de juin"

 Dix départements concernés par l'alerte orange. Il s'agit de la Charente-Maritime, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de la Sarthe, de la Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire, du Loir-et-Cher, des Deux-Sèvres, de la Vendée et de la Vienne.

Vents jusqu'à 120 km/h. Sur la plupart des régions, le vent de secteur sud à sud-ouest soufflera de 70 à 90 km/h en rafales, jusqu'à 100/110 km/h en matinée des Pays-de-la-Loire et du Poitou-Charentes à l'ouest de la région Centre, voire 120 km/h sur les côtes. Sur le sud de la région lyonnaise ainsi que sur le Massif central, le vent de sud atteindra temporairement les 90 à 100 km/h en pointes.

Parcs fermés à Bordeaux. Les espaces verts et les cimetières de la ville de Bordeaux (Gironde) seront fermés, a appris France Bleu Gironde. Des vents de 80 à 90 km/h sont annoncés dans le département.

Vous êtes à nouveau en ligne