Ouragan Harvey : des plate-formes pétrolières menacées

FRANCE 2

En direct de Washington (États-Unis), Jacques Cardoze fait le point sur la tempête Harvey.

Ce qu'il y a d'étonnant avec la tempête Harvey, c'est qu'elle fait du surplace. "Et c'est la raison pour laquelle les autorités sont très inquiètes. Ils pensent qu'il pourrait y avoir à nouveau la même quantité d'eau dans les 48 prochaines heures que ce qui est tombé en l'espace d'une nuit dans cette immense ville de Houston (Texas)" explique Jacques Cardoze en direct de Washington (États-Unis).

2 km/h

Une théorie "pas impossible", avance le journaliste, "parce que la particularité de cette tempête tropicale, c'est qu'elle fait du surplace, elle n'avance qu'à 2 km/h, a tendance à revenir au-dessus de la mer, puis à avancer au-dessus des terres, donc forcément, elle va à nouveau déverser quantité d'eau sur Houston, ou sur les alentours, c'est toute la question." Comme le rapporte Jacques Cardoze, "Le maire de la ville et le gouverneur ont des propos catastrophistes ; ils disent qu'elle va connaitre ce qu'elle n'a jamais connu dans les 48 prochaines heures. Le président des États-Unis de son côté dit suivre la situation avec beaucoup d'attention."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne