DIRECT. Tempête Harvey : la Maison Blanche demande au Congrès de débloquer des fonds d'urgence

Des sauveteurs évacuent des habitants touchés par les inondations liées au passage de la tempête Harvey, à Houston (Texas), le 31 août 2017.
Des sauveteurs évacuent des habitants touchés par les inondations liées au passage de la tempête Harvey, à Houston (Texas), le 31 août 2017. (MARK RALSTON / AFP)

Deux explosions se sont produites dans cette usine chimique au nord-est de Houston, au Texas (Etats-Unis). Cette usine du groupe français Arkema fabrique des péroxydes organiques, dont la réfrigération n'est plus possible à cause des inondations.

La Maison Blanche en appelle au Congrès. Face aux dégâts provoqués par la tempête Harvey, la présidence américaine annonce, mardi 31 août, qu'elle va demander au Congrès de débloquer des fonds d'urgence. Donald Trump a lui-même promis de faire don d'un million de dollars. Selon l'agence Bloomberg, les dégâts matériels pourraient s'élever entre 30 et 100 milliards de dollars. 

Au moins 33 morts et 100 000 foyers touchés. La mort de dix personnes a été confirmée dans plusieurs comtés du sud-est du Texas, tandis que 23 décès supplémentaires sont potentiellement liés à Harvey, selon les autorités. Alors que l'eau commence à se retirer à Houston, les autorités craignent maintenant de retrouver d'autres corps de personnes coincées par la montée des eaux. Selon la Maison Blanche, la tempête a au total affecté 100 000 foyers.

Deux explosions dans une usine chimique. Deux explosions se sont produites, accompagnées de fumée noire, sur le site de l'usine chimique du groupe français Arkema, située à Crosby (Texas). Les inondations ayant entraîné des pannes d'électricité, les produits inflammables ne sont en effet plus réfrigérés. Le panache provoqué par l'explosion "est extrêmement dangereux", selon le directeur de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema), Brock Long.

Un retour progressif à la normale. La métropole de Houston tente malgré tout de reprendre une vie normale, puisqu'elle a annoncé que plusieurs services municipaux, comme le métro et la collecte des ordures, reprendraient dans plusieurs quartiers jeudi. Certains résidents ont également commencé à quitter les abris pour rentrer chez eux.

Vous êtes à nouveau en ligne