Tempête Gabriel : la façade atlantique déjà touchée

FRANCE 3

Les vents violents avec des pointes à plus de 110 km/h ont frappé le littoral atlantique, et l'épisode devrait perdurer jusqu'en fin de soirée.

La tempête Gabriel est attendue à l'intérieur des terres à cause des chutes de neige qu'elle va causer, mais elle a dans un premier temps apporté des rafales de vent violentes sur la façade atlantique. "La situation semble correspondre parfaitement à ce qu'avait envisagé Météo France, le vent a progressivement monté en puissance à partir de 16 heures, pour atteindre à peu près les 110 km/h", rapporte Pascal Foucaud en duplex de Royan (Charente-Maritime).

Une accalmie vers minuit

"Le trafic des bacs entre Royan et l'autre côté de l'estuaire de la Gironde a été stoppé vers 17h30, c'est à peu près le moment où la météo s'est musclée un peu plus pour atteindre peut-être les 130 km/h. Et ça devrait durer comme ça jusqu'à 21h, pour réduire ensuite jusqu'à minuit", explique-t-il. La tempête ne devrait pas générer de submersion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne