DIRECT. Tempête Eleanor : 25 départements maintenus en alerte orange

La station de Val Thorens (Savoie) confinée à cause de la tempête Eleanor, le 3 janvier 2018.
La station de Val Thorens (Savoie) confinée à cause de la tempête Eleanor, le 3 janvier 2018. (MAXPPP)

La tempête a fait une nouvelle victime, jeudi 4 janvier. Un agriculteur a été retrouvé enseveli sous la neige en Savoie.

La tempête Eleanor a fait une nouvelle victime, portant le bilan à trois victimes. Un agriculteur d'une cinquantaine d'années a été retrouvé mort à Bonneval-sur-Arc (Savoie), enseveli sous une coulée de neige près de son chalet d'alpage, jeudi 4 janvier. Au total, 25 départements sont concernés par le risque d'inondations, de crues ou encore d'avalanches. Mercredi, les intempéries ont tué un skieur en Haute-Savoie et blessé 26 personnes dont quatre gravement. En Corse, elle a favorisé le développement d'incendies qui ont fait trois blessés. Franceinfo vous fait suivre en direct l'évolution du phénomène.

25 départements en alerte orange. L'alerte orange pluie-inondation est maintenue pour le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, le Territoire-de-Belfort, la Haute-Savoie, la Savoie et l'Isère. L'alerte orange inondation seule concerne l'Ain, les Ardennes, la Corrèze, la Dordogne, l'Eure, la Gironde, le Lot, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, la Saône-et-Loire, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Seine-Maritime, les Vosges et l'Yonne. La Savoie et la Haute-Savoie sont toujours placées en vigilance orange pour risques d'avalanches. L'Ain, les Ardennes, la Corrèze, la Dordogne, le Doubs, l'Eure, la Gironde, le Jura, le Lot, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Nièvre, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Seine-Maritime, les Vosges, l'Yonne, le Territoire de Belfort sont aussi en alerte aux crues. 

Un pompier volontaire porté disparu. Il secourait une famille réfugiée sur le toit de sa voiture, jeudi à la mi-journée, quand il a été emporté par un torrent déchaîné, la Breda, entre Isère et Savoie. "Plus de 80 personnes sont à sa recherche", avec "des moyens conséquents, des hélicoptères, des équipes cynophiles, des plongeurs, mais tout cela dans des conditions extrêmement difficiles", a expliqué le préfet de Savoie, Louis Laugier.

 Des risques d'avalanche. Dans les Alpes du nord, le risque d'avalanches, lié à des chutes de neige suivies de pluies tout aussi abondantes ayant alourdi le manteau, était jeudi fort à maximal par endroits, alors que les stations de ski sont bondées pour les vacances scolaires.

Vous êtes à nouveau en ligne