Tempête Ciara : 42 départements placés en vigilance orange, des coupures de courant dans les Hauts-de-France

Une vague submerge le phare de Newhaven, dans le sud de l\'Angleterre, le 9 février 2020.
Une vague submerge le phare de Newhaven, dans le sud de l'Angleterre, le 9 février 2020. (GLYN KIRK / AFP)

Quarante départements de la moitié nord du pays sont en alerte pour "vents violents" ou "vagues-submersion". Les deux départements corses sont aussi placés en vigilance "vents violents", mais pour un phénomène qui n'est pas lié à la tempête Ciara. 

Vols annulés, ferries à l'arrêt entre la France et l'Angleterre, matchs de foot reportés en Belgique : la tempête Ciara souffle, dimanche 9 février, sur le nord-ouest de l'Europe. En France, 42 départements sont désormais placés en vigilance orange aux "vents violents". En plus des 35 départements de la moitié nord du pays déjà en alerte, l'Ille-et-Vilaine, le Territoire-de Belfort, le Doubs, la Haute-Saône et la Côte-d'Or sont concernés par la vigilance. Météo France place aussi les deux départements corses en alerte, en prévision de fortes rafales de vent prévues lundi, qui ne sont pourtant pas liées à la tempête Ciara. Suivez la situation en direct. 

>>> Ce direct date du dimanche 9 février, vous pouvez suivre l’actualité du lundi 10 février dans notre direct du jour

 Des coupures de courant dans les Hauts-de-France. La tempête Ciara a déjà provoqué des coupures de courant dimanche en fin d'après-midi dans les Hauts-de-France, autour de Dunkerque, Maubeuge, Jeumont (Nord), Calais et Fruges (Pas-de-Calais), a appris France Bleu.

Des matchs de foot reportés. De nombreuses rencontres ont dû être reportées en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne. A Londres, une course de 10 kilomètres, à laquelle devaient participer 25 000 coureurs, a également été annulée.

Vols annulés. Soixante vols à destination ou au départ de l'aéroport de Bruxelles ont été annulés. C'est aussi le cas d'une centaine de vols en provenance et à destination de l'aéroport de Francfort, première plateforme aéroportuaire allemande.

 La circulation des ferries interrompue entre Calais et Douvres"Les conditions de navigation sont trop dangereuses, à cause du vent", a expliqué à l'AFP la porte-parole du port de Boulogne-Calais, précisant que les bateaux seront à l'arrêt dès dimanche midi et "jusqu'à nouvel ordre".

Alerte du Finistère au Bas-Rhin. Les départements concernés par la vigilance au vents violents sont l'Aisne (02), les Ardennes (08), l'Aube (10), le Calvados (14), les Côtes-d'Armor (22), l'Eure (27), l'Eure-et-Loir (28), le Finistère (29), la Loire-Atlantique (44), le Loiret (45), la Manche (50), la Marne (51), la Haute-Marne (52), la Meurthe-et-Moselle (54), la Meuse (55), le Morbihan (56), la Moselle (57), le Nord (59), l'Oise (60), l'Orne (61), le Pas-de-Calais (62), le Bas-Rhin (67), le Haut-le Rhin (68), Paris et petite couronne (75-92-93-94), la Seine-Maritime (76), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), la Somme (80), les Vosges (88), l'Yonne (89), l'Essonne (91) et le Val-d'Oise (95).

Alerte "vagues submersion" et "crue" sur les côtes. Cette alerte se double d'une vigilance orange dans le Finistère, la Loire-Atlantique, la Manche, le Morbihan, la Seine-Maritime et la Somme en raison des risques de submersion, indique Météo France. Une alerte aux crues concerne également l'Eure et la Seine-Maritime.

La tempête à son plus fort ce soir. Le plus gros de l'épisode venteux sera pour dimanche soir, même si des vents puissants seront constatés dès ce matin, indiquait Météo France samedi à franceinfo. Des rafales entre 70 km/h et 80 km/h sont attendues entre la Bretagne, le bassin parisien et les Hauts-de-France et des rafales à 100 km/h sur les côtes de la Manche.

Vous êtes à nouveau en ligne