Tempête : des dégâts et des coupures

France 2

Après le passage de la tempête Carmen, les agents sont mobilisés sur le terrain pour rétablir le courant. À l'heure qu'il est, 6 000 foyers sont toujours privés d'électricité en Bretagne et en Aquitaine.

Alors que Carmen s'éloigne des côtes françaises, le village de Lathus-Saint-Rémy dans la Vienne est en plein nettoyage. Hier, une tempête très violente a brisé les branches des arbres, fait chuter un poteau électrique, et de nombreuses tuiles se sont envolées. Un coup de vent qui n'a duré que quelques minutes. Le toit de l'école a aussi été abimé. Pour éviter tout danger pour les enfants, il faut sécuriser la toiture. Des réparations qui risquent de ne pas être terminées avant la rentrée.

De nombreux agents encore à pied d'oeuvre

"Les tourbillons de vent ont enlevé de nombreuses tuiles sur la toiture de l'école. On a contacté un entrepreneur, qui ne peut venir qu'avec une nacelle spéciale du fait de la hauteur du bâtiment, donc ça va demander un peu plus de délais pour avoir la nacelle", explique Jacques Compain, maire de Lathus-Saint-Rémy. Ce mardi 2 janvier au matin, de nombreux agents sont encore à pied d'oeuvre pour rétablir le courant en Bretagne et en Gironde. En tout, près de 6 000 foyers sont encore privés d'électricité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne