Tempête Alex : les Alpes-Maritimes sont en première ligne

Après avoir frappé la Bretagne dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre, la tempête Alex s’attaque maintenant au Sud-Est de la France et en particulier aux Alpes-Maritimes. Il s’agit du seul département placé en vigilance rouge.

 La tempête Alex poursuit sa lancée. Après la Bretagne qu’elle a traversée dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre, elle va frapper désormais le Sud-Est de l’Hexagone et notamment les Alpes-Maritimes, vendredi soir. À Saint-Martin-Vésubie, un cours d’eau torrentiel saccage actuellement tout sur son passage. Déchaîné, il n'a plus rien à voir avec la mince rivière d’il y a quelques heures. Par ailleurs, un pont s’est même écroulé. Sur le littoral, les restaurateurs appréhendent aussi les futurs dégâts.

Une montée de 90 cm pour le Var

"On est inquiet car il y a eu des débordements l’année dernière", témoigne l’un d’entre eux. En outre, chacun garde en mémoire les inondations catastrophiques de 2015 dans la région. "C’est vrai que depuis cinq ans, chaque fois qu’il y a un gros épisode de pluie, on fait très attention. On dort mal", admet Marc Samso, un habitant de Biot (Alpes-Maritimes). En direct au nord de Nice (Alpes-Maritimes), le journaliste France Télévisions, Jean-Baptiste Vitiello, révèle que le Var est déjà monté de 90 cm et que les ponts ont tous été fermés.



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne