Tempête Alex : dévasté par les intempéries, le village de Roquebillière fait son deuil

France 3

Dans la vallée de la Vésubie (Alpes-Maritimes), le village de Roquebillière a été particulièrement meurtri par le passage de la tempête Alex, le vendredi 2 octobre. Sous le choc, les sinistrés sont désemparés : en quelques heures, leur vie a basculé.

Le pont métallique a cédé sous la force de la tempête Alex, défigurant un petit peu plus le village médiéval. À Roquebillière (Alpes-Maritimes), même l'horloge s'est arrêtée, faute d'électricité. En quelques heures, la Vésubie en furie a emporté des maisons et un monument aux morts. Au milieu de la désolation, des habitants récupèrent ce qu'il reste de leur vie d'avant. Des crues, les villageois en avaient déjà connues dans le passé, mais jamais une vague comme celle-ci. "J'ai l'impression de vivre encore dans un cauchemar", souffle Gérard Manfredi, le maire de la commune.

"On n'a plus rien"

Le cours d'eau devenu torrent de boue est monté jusqu'à huit mètres. Un couple d'octogénaires figure parmi les disparus. Saisis par l'effroi, sur la place du village, chacun se souvient de la rivière menaçante et du bruit des éléments qui se déchaînent. "On n'a plus rien, on n'a plus d'eau, plus d'électricité", déplore une habitante.

 

Vous êtes à nouveau en ligne