Tempête Alex : avant 2020, de violentes intempéries déjà recensées

France 3

La tempête Alex, qui a sévi le vendredi 2 octobre, n'est pas un cas isolé. Des intempéries meurtrières se sont multipliées ces dernières années ; le 3 octobre 2019, 14 personnes avaient déjà perdu la vie dans le Sud-Est. En 2015, de violents orages avaient fait 20 morts dans la région de Cannes (Alpes-Maritimes). 

Avant la tempête Alex, de nombreuses intempéries avaient touché le Sud-Est de la France. Le 23 novembre 2019 dans le Var et les Alpes-Maritimes, de violents orages étaient suivis d'une incontrôlable montée des eaux : l'équivalent de trois mois de pluie en 36 heures. Au 1er décembre, dans la même région, le scénario s'est de nouveau tenu : en dix jours, douze personnes périssent. Le bilan humain est très lourd, les dégâts matériels considérables.

20 personnes décédées dans la nuit du 3 octobre 2015

Il y a cinq ans quasiment jour pour jour, l'histoire se répète tragiquement sur la Côte d'Azur : quatre personnes décèdent à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes), prises au piège dans un parking souterrain. Dans la nuit du 3 octobre 2015, 20 personnes perdent la vie. Depuis une dizaine d'années, la Côte d'Azur est le théâtre d'inondations meurtrières. À chaque épisode, les mêmes interrogations se posent, et une nouvelle donne apparaît : le changement climatique.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne