La tempête Alex a semé le chaos dans les Alpes-Maritimes

FRANCEINFO

De petits ruisseaux de l’arrière-pays niçois se sont transformés en torrents. Une crue de plus de sept mètres a été enregistrée dans les Alpes-Maritimes. Retour samedi 3 octobre sur la chronologie de ces intempéries.

En quelques secondes, le sol et les murs d’une station-service et d’une maison de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), désertée par ses habitants s'écroulent, engloutie par la crue. Retour sur une journée apocalyptique dans l'arrière-pays niçois dévasté par la violence des torrents sous l'influence de la tempête Alex. Il est 15h30 vendredi 2 octobre :  un témoin immortalise le grondement du Boréon qui fait trembler le pont sur lequel il se trouve. Son débit bat des records.

Des villages ravagés et isolés

Une heure plus tard, le pont cède, et avec lui des câbles électriques. La rivière est hors de contrôle. Sur le pont Mayssa, à deux kilomètres de Saint-Martin-Vésubie, le niveau de la rivière est montéde huit mètres par endroits. Dix kilomètres en aval, les maisons de la commune de Roquebillière situées près du lit de la Vésubie sont ensevelies par les eaux. En moins de 24 heures, une douzaine de communes a été ravagée et coupée du monde, car 200 km de route ont été détruits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne