Tempête Alex : les Alpes-Maritimes sur le qui-vive

France 2

Après avoir traversé la Bretagne dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre, la tempête Alex se dirige tout droit sur les Alpes-Maritimes. Il s’agit du seul département placé en vigilance rouge. Plus de 750 pompiers sont déjà mobilisés. 

La tempête Alex n’a pas l’intention de s’arrêter au littoral breton. Après avoir touché l'Atlantique dans la nuit du 1er au 2 octobre, elle s’apprête désormais à frapper de plein fouet les Alpes-Maritimes, dans la soirée du 2 octobre. Sur place, plus de 750 pompiers et membres de la Sécurité civile se tiennent prêts à intervenir. Le Var déborde déjà et un torrent d’eau boueuse pourrait bien ensevelir un pont.

Des pompiers déjà mobilisés

De nombreuses autres rivières inondent aussi des routes, qui ont été coupées. Sur le bord de mer, les vagues se déchaînent, soulevées par des vents à plus de 100 km/h. Un restaurateur inquiet surveille la plage et craint vivement pour son établissement. Par ailleurs, tous les établissements scolaires de l’est du Var ont été fermés. "On s’organise, ça va, c’est exceptionnel quand même", juge une mère de famille qui tente de relativiser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne