Alpes-Maritimes : les recherches continuent pour trouver les disparus

48 heures après la tempête Alex qui a touché les Alpes-Maritimes, les autorités sont toujours dans l'incapacité d'estimer le nombre de victimes et de disparus. Deux corps ont été retrouvés, mais le bilan ne cesse de s'alourdir.

Deux jours après la catastrophe qui a touché les vallées de la Roya et de la Vésubie, les secouristes de la sécurité civile sont mobilisés à Saint-Martin-Vésubie. Ils sont à la recherche des disparus et des habitants isolés. Ils doivent aussi travailler dans des conditions périlleuses : parfois, les routes sont coupées, mais il faut trouver un moyen de passer. Le terrain est glissant, la pluie est de retour, ils doivent alors avancer difficilement pour atteindre les habitations isolées et coupées du monde sans eau ni réseau téléphonique.

Les maisons sont vides

"L'objectif pour nous est de pouvoir réalimenter tout ce qui est habitations isolées à la fois en eau et en vivres pour qu'ils puissent tenir les prochains jours en attendant de potentielles évacuations", explique un pompier. La plupart des maisons sont vides, mais ils finissent par trouver une dame âgée qui a tout perdu dans la catastrophe. "On se sent entouré, c'est de ça dont on a besoin", avoue Anne-Marie, 77 ans. Depuis samedi 3 octobre, les habitants sont évacués depuis le centre du village. À la gendarmerie de Saint-Martin-Vésubie emportée par les eaux, l'adjudant-chef avoue avoir échappé au pire. La route s'est dérobée sous ses pieds. Au moins deux personnes sont décédées et huit ont disparu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne