Ouragan Gonzalo : sept disparus à Saint-Barthélémy et Saint-Martin

Photo satellite de la tempête tropicale Gonzalo, le 13 octobre 2014.
Photo satellite de la tempête tropicale Gonzalo, le 13 octobre 2014. (NASA GOES PROJECT / AFP)

Cette dépression tropicale, qui a épargné la Guadeloupe, s'est ensuite dirigée vers le nord des Caraïbes. Trois personnes sont portées disparues, indique le préfet des deux collectivités d'outre-mer.

Sept personnes sont portées disparues à Saint-Barthélémy et à Saint-Martin après le passage de l'ouragan Gonzalo, mardi 14 octobre, dans les Antilles françaises, selon le préfet délégué auprès de ces deux collectivités d'outre-mer, Philippe Chopin.

Les écoles des deux îles sont restées fermées, mardi 14 octobre, dans le cadre d'un niveau d'alerte "gris", afin de permettre permettant l'évaluation des dégâts provoqués par Gonzalo et la réalisation des travaux les plus urgents.

De strictes mesures de confinement

Les collectivités de Saint-Barthélémy et Saint-Martin avaient été placées en alerte rouge, avant le passage de la tempête tropicale. "La population est invitée à regagner son habitation et regrouper autant que possible les membres de la famille", avait annoncé la préfecture.

Météo France a indiqué que la trajectoire de Gonzalo était "plus nord que prévu" et précisé que "les vents étaient plus forts au nord que du centre des tempêtes tropicales". Ainsi, La1ere.fr écrit que "nombreux sont les internautes à témoigner de leurs inquiétudes et de la violence de la tempête", en relayant cette vidéo dont l'auteur affirme qu'elle vient d'être prise à Antigua.

 
Loading

The wind was crazy .... #tropical #storm #gonzalo

View on Instagram

Des précipitations modestes en Guadeloupe

La tempête tropicale a épargné la Guadeloupe, avant de se diriger vers le nord des Caraïbes. Les examens du permis de conduire avaient été annulés, tandis que la circulation automobile est restée très fluide à Pointe-à-Pitre et dans sa région. La quasi-totalité des magasins et des entreprises y ont ouvert normalement.

GUADELOUPE 1ere

Vous êtes à nouveau en ligne