Intempéries : la tempête Fabien balaie la France

france 3

La tempête Fabien, qui a touché la côte atlantique dans la nuit de samedi 21 à dimanche 22 décembre, a privé 95 000 foyers d'électricité, principalement en Nouvelle-Aquitaine. La Gironde est l'un des départements les plus touchés. Les rafales ont dépassé les 140 km/h. Six départements sont toujours placés en vigilance orange.

Avec des rafales de vent à 150 km/h, les vagues ont copieusement arrosé le bassin d'Arcachon (Gironde) dans la nuit de samedi 21 à dimanche 22 décembre. La tempête Fabien a déferlé sur la façade atlantique, menaçant de submersion certaines parties du bassin. Un phénomène impressionnant. Gros coup de vent également dans le centre-ville de Bordeaux (Gironde). De l'autre côté du département, une famille a eu une grosse frayeur en voyant le toit de sa maison s'arracher sous la puissance des rafales. Pour l'heure, aucune victime n'a été recensée dans la nuit. Les secours sont principalement intervenus pour des chutes d'arbres.

Les équipes d'Enedis à pied d'œuvre

À Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine), la rivière est montée à plus de 2 m. La mairie indique que plus de 170 maisons pourraient être impactées par les inondations durant le week-end. Dimanche matin, en Nouvelle-Aquitaine, 95 000 foyers étaient toujours privés d'électricité. En Dordogne, la maire de Miallet fait le tour de ses administrés. Les équipes d'Enedis vont travailler au rétablissement du courant toute la journée de dimanche. Le sud de la France n'a pas été épargné. À Menton (Alpes-Maritimes), un glissement de terrain a immobilisé plusieurs autocars sans faire de blessés. Dimanche après-midi, des rafales de 100 à 110 km/h devraient encore toucher le littoral de la Côte d'Azur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne