Tempête : le nord-ouest de la France en alerte, Morlaix bouclée

(Maxppp)

Ce sont désormais 36 départements qui sont en alerte météo : Météo France a rajouté sept départements du nord du pays aux 28 déjà en orange ; l'alerte concerne tous les départements au nord d'une ligne Charleville-Mézières - La Rochelle ; le Finistère, lui, est en alerte rouge aux inondations. Les écoles et la mairie de Morlaix sont évacuées, le centre-ville est bouclé.

Qumaira, c'est le nom de la nouvelle tempête qui frappe actuellement la France. La situation est prise très au sérieux : en milieu d'après-midi, Météo France a étendu son alerte orange à 36 départements, allant des Ardennes jusqu'en Charente-Maritime.

Toute la moitié nord-ouest est donc en alerte aux vents violents et aux fortes précipitations et, pour les départements côtiers, alerte au risque de "vague submersion". Le Finistère, lui, est en vigilance rouge aux crues.

Des précautions avant les inondations

A Châteaulin par exemple, la mairie annonce qu'il n'y aura pas école vendredi , la crue annoncée de l'Aulne pourrait couper la ville en deux. Par ailleurs, l'Ehpad de la ville a été évacué par précaution. Cet établissement accueille 59 résidents, des personnes âgées dépendantes. Treize d'entre elles seront relogés dans leur familles et les autres dans un foyer de la ville et d'autres Ehpad du Finistère. Le directeur préfère prendre les devants, la rivière n'est qu'à une cinquantaine de mètres des bâtiments.

A Malestroit, les collégiens de Yves
Coppens et Saint-Julien, resteront aussi à la maison. Les deux établissements seront fermés vendredi.

A Quimperlé, la Laïta
qui coule au milieu de la ville, est sous surveillance. Le petit fleuve côtier pourrait atteindre
4m45 en cours de nuit, en deça toutefois des 4m70 recensés la veille de Noël, mais l'eau
pourrait monter plus vite que prévu, sous l'intensité des averses. Les
habitants sont priés de respecter les consignes de sécurité.

Morlaix sous très haute surveillance

Une réunion de crise s'est tenue en mairie de Morlaix jeudi après-midi. "Tous les voyants sont au rouge" , dit-on là bas. Par précaution, les 45 enfants d'une garderie ont été évacués. Tout comme le personnel de la mairie. Le centre-ville, lui, est bouclé

"La situation est assez urgente pour qu'on arrête la circulation" , raconte la maire, Agnès Le Brun. Les automobilistes peuvent sortir de la ville, mais ils ne peuvent pas y entrer. "Il pleut de façon torrentielle sur les Monts d'Arrée (en amont de Morlaix) et le niveau de l'eau est très, très élevé".  

De nombreuses routes, du réseau secondaire, sont coupées à la circulation. A Plougastel, à Saint-Guénolé, on ne passe plus. Selon France Bleu Breiz Izel, la ligne SNCF Brest-Morlaix est coupée. Aucun train ne circule. 

Des rafales à plus de 130km/h

Le vent doit peu à peu se renforcer en fin de journée, et les pluies s'intensifier. Météo France s'attend à ce que la tempête se calme demain vendredi en fin de matinée.

D'ici là, le nord-ouest de la France aura été balayé par des rafales tempétueuses, jusqu'à 120-130 km/h, des côtes normandes au Pas-de-Calais, 90 à 110 km/h dans les terres, du nord de l'Ile-de-France jusqu'à la Belgique.

A Tours, la statue de Saint Martin, juchée sur le dôme de la basilique éponyme, menace de tomber. Comme elle pèse près de deux tonnes, les rues adjacentes ont été fermées à la circulation automobile, et seront fermées aux piétons dans la soirée. 

Vous êtes à nouveau en ligne