VIDEO. Le Japon a subi trois violentes secousses sismiques en moins de trois heures

APTN

L'épicentre se situe dans la préfecture de Kumamoto, sur l'île de Kyushu.

Un séisme de magnitude 6,4 a secoué le sud-ouest du Japon, jeudi 14 avril, vers 21h30 (heure locale). Ce tremblement de terre a été suivi d'une réplique, de magnitude 5,7 vers 22 heures, puis d'une nouvelle secousse de magnitude 6,4 après minuit. L'épicentre a été localisé près de Kumamoto, sur l'île de Kyushu.

Au moins 12 personnes ont été blessées et 19 maisons se sont effondrées dans la préfecture de Kumamoto sur l'île de Kyushu. Un incendie s'est également déclaré à Mashiki, une ville d'environ 34 000 personnes. Quarante personnes ont été hospitalisées à Kumamoto, certains d'entre eux grièvement blessés.

Par ailleurs, quelque 16 000 familles de la région sont sans électricité. L'organisme de réglementation nucléaire n'a signalé aucun problème dans les centrales nucléaires à la tombée de la nuit, ni d'alerte tsunami.

Vous êtes à nouveau en ligne