Un séisme de magnitude 7,3 fait trembler l'Iran et l'Irak

FRANCE 3

L'Iran et l'Irak ont été secoués par un violent séisme, dans la nuit du dimanche 12 novembre. Un tremblement de terre de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter, qui a fait 300 morts et 2 300 blessés, selon un bilan provisoire.

Les murs bougent et les lamelles de verre du plafond s'entrechoquent, au sein d'un restaurant irakien, situé dans la petite ville montagneuse de Darbandikhan. Un mouvement de panique s'empare des clients, qui se ruent vers la sortie. Vers 20 heures, dimanche 12 novembre, un violent tremblement de terre de magnitude 7,3 a fait trembler la zone frontalière irano-irakienne. Ce lundi matin, les secouristes se sont affairés autour de plusieurs immeubles, dont il ne reste que des gravats. Une femme et ses enfants n'ont pas eu le temps de sortir, ils sont ensevelis sous les décombres.

L'Iran, un pays marqué par des séismes

Les dégâts les plus importants ont eu lieu de l'autre côté de la frontière, en Iran. Une vidéo amateur tournée dans la nuit de dimanche 12 novembre, montre des bâtiments éventrés et des habitants massés dans les rues et les hôpitaux de Kermānshāh. L'Iran est régulièrement touché par des séismes. Le 26 décembre 2003, la ville de Bam avait pratiquement été rayée de la carte. 30 000 personnes avaient alors péri en quelques minutes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne