Un séisme de magnitude 3,7 ressenti dans les Alpes-Maritimes

L\'épicentre du séisme survenu le 3 septembre 2016 dans les Alpes-Maritimes, localisé par le Réseau national de surveillance sismique.
L'épicentre du séisme survenu le 3 septembre 2016 dans les Alpes-Maritimes, localisé par le Réseau national de surveillance sismique. (Google Maps / renass)

Aucun dégât n'a été constaté, car ce niveau ne cause généralement pas de dommages.

La secousse était brève, mais intense. Un séisme de magnitude 3,7 sur l'échelle de Richter a été ressenti, samedi 3 septembre, dans l'est du département des Alpes-Maritimes, et notamment à Nice. Il est survenu à 21h14 heure locale.

L'épicentre du séisme se situait entre les villes de Sospel et de Breil-sur-Roya, dans l'arrière-pays mentonnais, selon les relevés automatiques du Réseau national de surveillance sismique (Renass), qui restent à confirmer par un analyste.

"Pas de lien avec le séisme d'Amatrice"

"C'est une intensité qui n'est pas très forte mais qui a pu être ressentie et qui a pu faire tomber quelques tuiles vu la proximité de l'épicentre avec les zones habitées", explique à Nice-Matin Françoise Courboulex, sismologue à GéoAzur. "Il n'y a pas de lien avec le séisme d'Amatrice, nous ne sommes pas sur la même faille", ajoute-t-elle. 

Les pompiers ont reçu quelques appels mais n'ont relevé aucun dégât. Une magnitude comprise entre 3 et 3,9 correspond à un séisme "mineur", n'occasionnant pas a priori de dégât matériel, mais ressenti par la population, comme en atteste les réactions sur Twitter ou dans notre direct (#SEISME).

Vous êtes à nouveau en ligne