En Indonésie, l'île de Lombok n'en finit pas de trembler

France 3

Pas moins de deux séismes de forte magnitude ont été enregistrés dimanche 19 août. Aucune victime, mais une grande frayeur. Il y a deux semaines, 460 personnes avaient péri dans un tremblement de terre.

Paniqués, les habitants de l'île de Lombok (Indonésie) courent pour tenter de se mettre à l'abri. La terre vient encore de trembler dimanche 19 août. Deux séismes d'une magnitude de 6,3 et 6,9 ont secoué, à plusieurs heures d'intervalle, l'île indonésienne, endommageant des constructions. L'épicentre du premier séisme, d'une magnitude de 6,3, se trouvait au sud-ouest de la ville de Belanting, dans l'est de Lombok, à une profondeur de sept kilomètres. À 65 km de là, des habitants ont affirmé avoir ressenti la secousse.

Le spectre du 5 août

Quelques heures plus tard, un deuxième séisme, d'une magnitude de 6,9, a frappé à nouveau l'île. Son épicentre a été localisé à une profondeur de 20 km et à environ cinq kilomètres au sud de Belanting, selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Pour l'heure, pas de victimes signalées. Par précaution, les Indonésiens se réfugient dehors. Le 5 août, un séisme a fait 460 morts et des milliers de blessés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne