Le Teil : quelles solutions de relogement pour les sinistrés un mois après le séisme ?

France 3

Un mois après le passage d'un séisme d'une magnitude de 5,4, la situation n'est toujours pas réglée pour beaucoup d'habitants du Teil (Ardèche).

Meryem Bouziane a retrouvé un toit. Elle loue un appartement à Montélimar (Drôme). Une partie du loyer est prise en charge par son assureur. "Ils nous disent bien que c'est une avance sur ce qu'on va nous rendre. Donc il ne faut pas dépenser cet argent n'importe comment", explique la sinistrée. Il y a un mois, au lendemain du séisme qui avait frappé Le Teil (Ardèche) le 11 novembre, France 2 avait rencontré Meryem au Teil. Elle quittait sa maison frappée d'un arrêté de péril. Aujourd'hui, elle se bat pour faire prendre en charge son crédit immobilier.

Une centaine de familles relogées dans un camping

Les récépissés des courriers qu'elle envoie s'accumulent. "Du jour au lendemain, c'est très dur de tout perdre", explique Meryem. D'autres sinistrés, une centaine de familles, ont été relogées dans un camping de Villeneuve de Berg (Ardèche). Sur place, les équipes du Secours catholique les aident. Un mois après la catastrophe, Le Teil tente de revivre. Ses habitants, comme Meryem Bouziane, espèrent pouvoir tourner la page, mais tous savent qu'il leur faudra beaucoup de temps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne