Le bilan du séisme en Equateur s'alourdit à 525 morts

Les sauverteurs équatoriens transportent le corps d\'une victimes, à Pedernales, le 20 avril 2016.
Les sauverteurs équatoriens transportent le corps d'une victimes, à Pedernales, le 20 avril 2016. (RODRIGO BUENDIA / AFP)

Onze étrangers ont été recensés parmi les victimes et environ 1 700 personnes sont toujours portées disparues.

La liste des victimes continue de s'allonger après le séisme qui a secoué l'Equateur, samedi 16 avril. Un nouveau bilan officiel, communiqué mercredi 20 avril, fait état de 525 morts. Onze étrangers ont été recensés parmi les victimes et environ 1 700 personnes sont toujours portées disparues.

La secousse, d'une magnitude de 7,8 sur l'échelle de Richter, s'est produite sur la côte du Pacifique, mais elle a été ressentie dans la majeure partie du pays. Pour l'Equateur, il s'agit du pire tremblement de terre depuis 1979.

Une réplique importante, trois jours plus tard

Mercredi, soit 72 heures après la première secousse, une réplique de magnitude 6,3 s'est à nouveau fait sentir. Son épicentre est situé en mer, à 25 km de Muisne, une ville du nord du pays. Depuis samedi, plus de 400 répliques de diverses intensités ont été enregistrées, un phénomène qui pourrait se poursuivre pendant plusieurs jours, selon des experts.

Vous êtes à nouveau en ligne