Équateur : quelques rescapés et beaucoup de victimes au milieu des ruines

FRANCE 3

Deux jours après le séisme qui a fait plus de 350 morts et plus de 2 000 blessés, les secours continuent de chercher des survivants.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Après 20 heures sous les décombres d'un bâtiment de Pedernales (Équateur), une petite fille a enfin pu avoir de l'oxygène. Une miraculée du tremblement de terre du 16 avril, car les sauveteurs ne trouvent souvent que des corps sans vie sous les débris. Un père de famille est ainsi inconsolable. On a retrouvé son fils, mais il n'a pas survécu.

Une nouvelle nuit dehors

Station balnéaire, avec ses rues bordées de palmiers, Pedernelas, épicentre du séisme, est aujourd'hui un champ de ruine. Les habitants recherchent encore des proches et participent aux recherches. Mais face à la tragédie, l'angoisse devient parfois insupportable. 48 heures après la catastrophe, l'Équateur compte ses morts : déjà 350 décès, sans compter plus de 2 000 blessés. Les survivants s'apprêtent à passer une nouvelle nuit dehors, avec la peur d'une nouvelle réplique sismique.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne