Vaucluse : des vignobles touchés durement par la sécheresse

FRANCE 3

La sécheresse et les épisodes de canicule qui ont touché la France ont des effets déjà visibles. De nombreuses vignes doivent être arrosées pour sauvegarder les raisins. Une pratique parfois proscrite, mais encore faut-il trouver de l'eau.

Les quelques feuilles jaunes en ce début du mois d'août sont un signe que la sécheresse n'épargne pas les célèbres vignobles de Chateauneuf-du-Pape, dans le Vaucluse. Avec à peine 15 mm de pluie en juillet, Thierry Usseglio a vu souffrir ses vignes du manque d'eau. Pour éviter au raisin de devenir trop sucré, trop alcoolisé sous l'effet de la chaleur, une trentaine de producteurs de l'appellation ont demandé une dérogation pour pouvoir arroser leurs vignobles. Une mesure de moins en moins exceptionnelle. "Chaque année ou presque, on fait la demande. C'est vrai que c'est devenu presque une habitude. On a eu des épisodes, 2003 par exemple, où on a eu des grosses canicules, mais maintenant c'est devenu plus régulier, plus rapproché", déplore Thierry Usseglio.

Des systèmes pour mieux maîtriser l'apport d'eau

Ils sont de plus en plus nombreux sur la commune à investir pour faire face aux épisodes de sécheresse, notamment avec des systèmes de goutte-à-goutte. Un système ultra-précis qui permet de maîtriser l'apport d'eau, devenu au fil des ans un outil précieux pour certains vignerons. Dans d'autres régions, des vignobles doivent aussi faire face au manque d'eau et aux restrictions liées à la sécheresse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne