Sécheresse : la baisse d'impôt sera insuffisante pour les agriculteurs

FRANCE 2

Le dégrèvement annoncé de la taxe foncière pour les agriculteurs touchés par la sécheresse sera loin de couvrir les pertes enregistrées durant l'été.

À la cause de la sécheresse qui a frappé la France durant l'été, le ministre de l'Agriculture avait promis une baisse de la taxe foncière pour les agriculteurs touchés. Deux départements ont commencé à mettre en place cette mesure, le Jura et la Haute-Saône. Dans le second territoire, les éleveurs doivent aller sur les pâturages afin d'apporter du fourrage aux bêtes, car l'herbe manque dans la nature. "C'est du fourrage qui était prévu pour cet hiver et qu'on a été obligé d'utiliser tout l'été", explique Anthony Cuny, exploitant agricole.

1 500 euros de baisse d'impôts pour 35 000 euros de pertes

Et à cause de la sécheresse, la récolte de foin a aussi été mauvaise, avec 40 à 50% de rendement en moins. "Clairement il va en manquer un jour ou l'autre", explique l'agriculteur. La préfecture a donc annoncé un dégrèvement de 30 à 60% de la taxe foncière sur les prés. Pour Anthony Cuny, l'économie sera d'environ 1 500 euros contre 35 000 euros de manque à gagner à cause du fourrage. Une goutte d'eau.

Vous êtes à nouveau en ligne