Incendies : des bénévoles pour surveiller les zones à risque

France 3

Des centaines de bénévoles arpentent les zones de France les plus susceptibles d'être touchées par un incendie en cette période de canicule afin de limiter les risques.

Avec la chaleur, le temps est à la baignade... Et au barbecue ? Non, car Pascal et Daniel veillent : dans les zones dites "rouges", le barbecue est formellement interdit pour éviter les incendies. La famille au comportement dangereux s'en sortira avec un simple avertissement.

Alerter les pompiers

Pascal et Daniel ne sont ni pompiers, ni gendarmes, ils font partie de la Réserve intercommunale de la sécurité civile (RISC). Ils sont les yeux et les oreilles des pompiers des environs, localisant les feux dès le départ. Une vingtaine de bénévoles se relaient à Montesquieu-des-Albères (Pyrénées-Orientales), l'aide est précieuse pour les pompiers qui ne sont bien sûr pas remplacés par les bénévoles. Avec la canicule, une bonne partie du sud de la France est en risque très élevé d'incendie. Les 360 bénévoles qui montent la garde dans tout le pays sont donc particulièrement utiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne