Canicule : les maisons se fissurent à cause de la chaleur

France 3

La sécheresse sévère qui touche la France à cause de la canicule met en péril la végétation et les maisons construites sur les sols argileux. En Haute-Garonne, des habitations sont concernées.

Humains, animaux, végétaux mais aussi bâtiments. La sécheresse provoquée par la phase caniculaire entraîne des conséquences désastreuses dans l’Hexagone. En Haute-Garonne notamment, des maisons construites sur des sols argileux commencent à se fissurer. Des façades entières sont ainsi touchées. Un problème qui vient d’abord du sol. Une habitante témoigne : "Tous les ans, à l’été, la terre se craquelle de façon suffisamment importante puisqu’on peut y passer la main."

Un sol argileux sensible

Le sol argileux est sensible aux variations des températures et forme aisément des crevasses. Ces changements fragilisent alors les habitations. C’est pourquoi les habitants s’inquiètent, comme Cécile qui vit à Ayguesvives : "C’est notre maison familiale, on a nos enfants dedans." Les réparations peuvent s’élever à 100 000 euros. Et pour que l’assurance prenne ces frais en charge, la commune doit être reconnue catastrophe naturelle sécheresse par l’État.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne