Voir la vidéo
France 2

Froid : que valent les nouveaux textiles?

Sous l'épaisseur des parkas et des doudounes, c'est une révolution plutôt discrète. Cet hiver, jamais ils n'ont été aussi tendance : les sous-vêtements qui nous réchauffent. Des ventes qui décollent chaque fois que le mercure dégringole. L'argument-choc de cette seconde peau, c'est d'en faire toujours plus côté chaleur. Même par des températures polaires, -15, -30°. Quels sont les secrets de ces vêtements, et tiennent-ils vraiment leurs promesses?  

Le synthétique, quatre fois plus cher que le coton

Pour la première fois, le leader du marché français a accepté de nous ouvrir les portes de son usine. Ses sous-vêtements, l'entreprise les fabrique loin de la rigueur hivernale, en Tunisie. Sur ce site, quatre millions d'articles sont fabriqués chaque année. Ici, plus de 70 machines tournent à plein régime. Et tout commence par les bobines de fil : plusieurs matières, presque 100% synthétiques. Une matière première quatre fois plus chère que du coton. Car pour tenir chaud, chaque fibre doit être aussi fine que de la laine.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus